23/11/2017  |  4913 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/11/2017 à 15:26:04
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Bidin’ My Time

Chris Hillman
Rounder/Bertus France - 29 septembre 2017

C’est assez rare que j’écrive sur la musique qu’on appelle « classic rock », soit le style de groupes qui font la joie des couvertures de Rock & Folk, Rolling Stone, Mojo et la programmation de Oui FM. Tom Petty qui vient de nous quitter le 2 octobre dernier, fait partie des ténors de ce genre musical qui respire si bien le doux parfum de l’Amérique rural. Il a produit ce nouvel album de Chris Hillman, ex membre du groupe légendaire The Byrds, et il joue aussi de la guitare et de l’harmonica sur deux titres.
Parmi les invités de marque de Chris Hillman, il y a aussi la présence de son ami de longue date, Roger Mc Green des Byrds, David Crosby du CS&N et Mike Campbell des Heartbreakers, le groupe qui accompagne Tom Petty. J’avoue qu’avant d’écouter la moindre note de l’album, j’appréhendais d’entendre de la musique pépère exécuté par des requins de studios qui n’ont plus grand-chose à prouver. Et bien grave erreur, c’est tout le contraire qui s’est produit. J’ai été très surpris de la clarté du son, d’une approche décontractée et détendue. Dans la bio du disque, Chris Hillman parle de plaisir et de spontanéité. C’est justement ça qui ressort de son bel album qui s’écoute d’une traite. Sa voix est magnifique, c’est du velours haute couture, et la musique est cristalline au possible. Les guitares (acoustiques et électriques) sonnent comme des petites pièces échappées d’une église en bois. Il y a beaucoup d’émotion dans les nouvelles compos. Sa musique est proche du son américana si chère à des groupes tel que Galexico. A bientôt 73 ans, malgré le nombre d’albums qu’il a derrière lui, il n’y a aucune fatigue au compteur, Chris Hillman a encore de belles choses à proposer au public, et se serait bien dommage qu’il prenne sa retraite. Allez bonne route en sa compagnie !


chrishillman.com/

chronique publiée le 02/11/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire