23/11/2017  |  4913 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/11/2017 à 15:26:04
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
La Pantoufle

Forever Pavot
Born Bad Records/L’Autre Distribution - 10 novembre 2017

Emile Sournin (alias Forever Pavot) a donné pour titre à son nouvel album, La Pantoufle, en souvenir d’une histoire qu’il lui était arrivé étant enfant : il avait perdu une pantoufle chez ses grands-parents. Toute la famille était à la recherche de la pantoufle, mais sans succès. Son frère lui a demandé s’il l’avait jeté dans le puit, Emile lui a répondu par l’affirmation, alors que c’était faux. C’est cette petite histoire sans prétention qui sert de fil conducteur pour son deuxième album.

C’est avec plaisir qu’on retrouve son style POP BO de films sous l’ère des seventies. Quelque part entre François de Roubaix, Jean-Claude Vannier, Jean-Jacques Perrey, Alain Goraguer et Laurence Vanay, les sons/mélodies vintages de Forever Pavot sont des champignons comestibles qui se consomment sans aucune modération. Il a mis plus de deux ans pour composer l’album. Ok, c’est plus long que de fabriquer une pantoufle. Par contre, ce n’est pas étonnant qu’il lui ait fallu du temps pour coudre sa pantoufle, vue la multitude de sonorités, (entre jingle, générique radiophonique ou TV époque ORTF, illustration sonore…) qu’on trouve à l’intérieur. Ce brocanteur du son (clin d’œil à son EP Le Bon Coin Forever) a plus d’un tour dans sa mallette pour sortir, non pas des vieilles pièces de monnaie ou un meuble pop en plastique, mais bien de nombreux instruments qui ont un son échappé d’un espace intemporel, (synthés, clavecin, guitares, flute, saxo, trompette…). Avec ses instruments, il fait un travail d’orfèvre pour composer des harmonies/arrangements et des mélodies qu’on n’imaginais plus exister en l'an 2017. Le chant en français, parfois accompagné par la voix sensuelle de Catherine Hershey donne une dimension supplémentaire à sa musique spacieuse. Les 13 morceaux qui se trouvent au chaud à l’intérieur de La Pantoufle ont beaucoup de surprises à nous offrir, tant à chaque écoute on découvre de nouveaux sons cachés derrière le buisson ou au fond du puits. Si vous êtes mélomanes d’une certaine pop à la française, mélangée à quelques expérimentations à la Ennio Morricone, vous allez plonger direct dans le monde non pas du silence mais SONORE et étoilé du chanteur et compositeur Forever Pavot. Chapeau l’artiste !

Chronique de l’album Rhapsode ici




fr-fr.facebook.com/ForeverPavot/
www.bornbadrecords.net/releases/bb099-forever-pavot-la-pantoufle/

chronique publiée le 13/11/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire