11/12/2017  |  4922 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 05/12/2017 à 20:15:54
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Zan

Kim Ki O
Lentonia Records/Modulor - 24 novembre 2017

A cause de l’actualité géo politique de la Turquie, la vie dans ce pays, n’est pas tous les jours très rose. Petite consolation, grâce au duo d’Istanbul Kim Ki O, qui apporte un peu de lumière avec sa musique électro pop et new wave. Certes leurs textes engagés parlent d’injustice et d’échec, mais leur musique étant très mélodiques et les voix joliment mélancoliques, les compos de Kim Ki O donne du baume au cœur. Le temps de la durée l’album, on oublie les ennuis du quotidien et on se laisse porter par les rythmes dansants et entêtants. Chaque morceau à son gimmick qui trotte immédiatement dans la tête. Les vapeurs d’apesanteurs qui sortent des synthés donnent une épaisseur aux compos, tel la toile du peintre où l’on voit jaillir les couleurs qui sortent du cadre pour éblouir nos yeux. Par-dessus, quelques notes de basse cold viennent renforcer l’atmosphère nocturne et brumeuse. Par moment on a l’impression de déambuler dans un film urbain de John Carpenter. Sensation que l'on ressent à travers les images du clip Sanki Hiç Durmad. Ce nouvel album qui a pris 4 années de création pour éclore est un petit bijou sonore dans la sphère électro synth pop. Si vous avez aimé l’album Polaar de Maud Geffray, prolonger votre plaisir polaire avec Zan, qui n'est pas du tout zen.

Chronique de l’album Grounds remixes album ici




fr-fr.facebook.com/Kim-Ki-O-165783217843/
lentoniarecords.bandcamp.com/album/zan
www.youtube.com/watch?v=G9xyHaBSjg4

chronique publiée le 28/11/2017


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire