17/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Chapter One EP

Tchewsky & Wood
Autoproduction - 26 janvier 2018

Tchewsky & Wood est un jeune duo avec des personnalités confirmées. Au chant et à la batterie, la comédienne de théâtre Marina Keltechwsky, formée à l’école du Théâtre National de Bretagne, dirigée par le grand Stanislas Nordey (fils de… Jean-Pierre Mocky). A la batterie et aux machines le rennais Gaël Desbois, qui a joué avec Laetitia Shériff, Miossec et Dominic Sonic (ex chanteur de Kalashnikov), mais aussi pour la bande son de plusieurs spectacles. C’est justement grâce à un metteur en scène que Gaël fait la connaissance de Marina. D’origine russe et slave, Marina possède un sacré grain de voix, aussi puissante que la voix de Siouxsie Sioux et Mona Soyoc de Kas Product. Le style musical du duo est un mélange de new/cold wave, de rock cabaret et d’électro. Ils ont un style théâtral et dansant qui nous évoque un certain rock européen du début des années 80. On pense aux hollandais de Mecano et Nits, aux belges Minimal Compact, aux ricains alors installés en Belgique de Tuxedomoon, aux jeunes écossais Simple Minds, aux allemands Ideal et Malaria !, aux suisses Grauzone et aux rennais Marquis de Sade. Ainsi pas étonnant que Tchewsky & Wood se retrouvent à jouer en septembre 2017 au Liberté. en première partie de la reformation de Marquis de Sade.

Ce premier EP contient 5 titres intenses et explosifs. Le fait que Marina mélange le russe avec le français, l’anglais et le rromani donne une couleur singulière aux compos. Derrières, les rythmes électro cold indus donnent une enveloppe sonore sensuelle et animale. Dès les premières notes de Lion (in a soviet zoo), on est emporté par l’élégance charnelle du duo (sans oublier le renfort de Maxime Poubanne à la guitare) qui possède une belle énergie communicative. Ce morceau devrait cartonner sur les pistes de danse, que cela soit à Berlin, Manchester, Detroit ou Rennes. Chaque morceau possède sa fièvre et son instinct. Pas un moment de faiblesse, ni de pause café. Notons aussi la belle pochette style école italienne du mouvement futuriste. Style qui plait également au groupe anglais Vanishing Twin. Voir la pochette de l’EP Dream By Numbers et du LP Choose Your Own Adventure. Pour un premier essai, on peut dire que Tchewsky & Wood nous a gâté à tous les niveaux. Vivement l'album !


www.facebook.com/TchewskyAndWood/
tchewsky-wood.bandcamp.com/releases

chronique publiée le 16/01/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire