07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Shake Burn Love

Red Money
4 Play Music/Differ-Ant - 2 mars 2018

En mai 2016, le duo Red Money nous donnais avec l’EP Drunk Love, un avant-goût de l’album à venir produit à Nashville par Andrija Tokic au studio Bomb Shelter. Depuis, Emmanuel Macron est devenu président, la famille Hallyday se déchire sur le testament signé par « l’idole des jeunes » et Les Limiñanas chantent chez Taratata, l’émission musicale de France 2 animée par Nagui. Actualité, actualité, le premier album (rouge comme l’album Shadow People du duo de Perpignant) de Red Money est enfin en rayon, avec à l’intérieur 10 morceaux terriblement ROCK et ROLL. Emporté par la rythmique d’Arnaud Dussiau, une fois de plus la voix de tigresse de Laure Laferrerie fait des étincelles. Impossible de rester insensible à sa voix, qui entre comme les dents d’un vampire une dans notre chair fraiche, du moins on l’espère. La voix de Laure est étonnante, de par sa furie rock sans chichi et chargée d’adrénaline. C’est le point fort de Red Money. Mais Arnaud n’est pas là, le pouce levé pour faire de l’auto stop. Non, son pouce il en a besoin pour sortir les rythmes « entier » de sa basse et de sa batterie, et ce n’est pas de tout repos. En plus d’avoir une voix brillante, la miss Laure envois avec sa guitare des riffs avec énergie, mais sans tomber dans le bourrin, c’est l’effet « touche féminine ». Bref, chez Red Money, la formule duo prend tout son sens, tant ici l’énergie ne part pas en vrille, chaque note est à sa place et le jus (ou le sang) en est extrait jusqu’à la dernière goutte, sans le besoin d’en rajouter. Le saignant Shake Burn Love va faire des ravages en France et ailleurs dans les mois et années à venir, ne laissez pas passer ce virus verni de rouge!

Chronique de l’EP Drunk Love ici




www.redmoneymusic.com/
fr-fr.facebook.com/redmoneyofficial/

chronique publiée le 26/02/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire