22/06/2018  |  5010 chroniques, 164 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/06/2018 à 11:45:12
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Now That I’m A River

Charles Watson
Moshi Moshi/La Baleine - 18 mai 2018

En parallèle aux groupes The Surfing Magazines et Slow Club, Charles Watson (à ne pas confondre avec un des tueurs de la « famille Manson »), sort son premier album solo. Et bien en solo, Charles Watson est tout à son aise, tant sa musique sonne divinement bien. Il a le don de façonner des mélodies, des harmonies aux reflets lumineux et dorés. Aussi sa voix est d’une beauté céleste à nous faire chavirer sur une ile au sable fin où nous attend une belle déesse échappée d'une BD de Manara. Sa musique nous évoque les premiers albums de Jonathan Wilson, pour l’art de composer des morceaux psyché folk avec de beaux arrangements. Ici chaque instrument possède une ligne claire qui brille avec éclat. Si vous êtes amateur de musique raffiné, avec un doux parfum des sixties, laissez-vous porter par la grâce des 10 morceaux gravé sur cet album au son intemporel.

Chronique de l’album de The Surfing Magazines ici




charleswatson.bandcamp.com/
www.facebook.com/HelloCharlesWatson/
www.youtube.com/watch?v=owcyR8YzyCk

chronique publiée le 28/05/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire