26/09/2018  |  5049 chroniques, 165 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/09/2018 à 14:24:56
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Smote Reverser

Oh Sees
Castle Face/Differ-ant - 17 août 2018

Après avoir sorti Orc en 2017 avec un nouveau line up, voici le deuxième album sous le nom de Oh Sees (sous The Oh Sees on n’arrive plus à compter). L’album dure 60 minutes et le son est très compact et intense. On y entend du heavy, de la prog, de la noise, du psyché, du free et du space rock. Bref l’ensemble sonne rock seventies à grand renforts de guitares saignantes, bien illustrés sur la pochette esprit hard rock. Depuis qu’il y a deux batteurs, il y a dans les compos du groupe beaucoup de puissance mais aussi d’espace libre pour exécuter un bœuf, une impro. Par exemple le morceau Anthemic Agressor et ses 12 minutes de freak jam acid. Bref, le garage rock, le son brut lo-fi et l’after punk à la The Fall, Wire, sont sur cet album un lointain souvenir. Le leader, John Dwyer aime explorer le rock à travers ses styles, ses genres. Chez lui il n’y a pas de barrières, n’y de frontières. Alors au public de suivre, ou à rester sur le bord de la route. Espérons qu’il prendra son temps pour faire une visite du côté du rock FM (Eagles, Toto, Foreigner, Dire Straits), du métal chrétien symphonique (Stryper, Warlod) et de la fusion (Rage Again The Machine, Red Hot Chili Peppers), car même avec la meilleure volonté, tout n’est pas bon dans le rock ! Mais faisons confiance au boss Dwyer et à ses quatre musiciens pour ne prendre que le meilleur du rock pour ne pas faire de la soupe. Pour l’instant tout roule avec Oh Sees.

Chronique de l’album Orc ici

Oh Sees seront en concert le 4 septembre 2018 au Paris International Festival Of Psychedelic Music à La Cigale à Paris


ohsees.bandcamp.com/album/smote-reverser
www.youtube.com/watch?v=uaR7tQPceWM

chronique publiée le 30/08/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire