23/10/2018  |  5062 chroniques, 165 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/10/2018 à 11:31:06
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Beat Beat Beat

8
Petrol Chips - 8 octobre 2018

Il y a un an, sortait l’album Post Drunk Mine, voici avec Beat Beat Beat la suite de la collaboration de Ray Borneo (du groupe Tara King Th et boss du label Petrol Chips) et Brisa Rosé, la nouvelle ingénue californienne qui n’hésite pas à poser en montrant les poils non épilés de ses aisselles (voir les couv de son album Father et du n°6 de la revue chic Persona). Beat Beat Beat est un mini LP de 7 titres qui mélange after punk et new/cold/synth wave. On est bien dans le son indé période 1978/1984, avec ici sans complexe la reprise du tube de PIL This Is a Not a Love Song, sorti sur les ondes et dans les clubs en 1983. Des notes minimales et un son mono, brut et sale, on est dans l’esprit des premiers albums de Suicide, Cure et Kas Procuct. La voix féline de Brisa Rosé donne un peu de lumière et de sensualité au "beat" (x3) électro rock de Ray Borneo. L’ensemble donne un album qui devrait ravir les anciens qui avaient les cheveux en pétards pour aller au lycée et aux jeunes nostalgiques qui n’ont pas connue les années 80’s, car ils n’étaient pas encore sortis des valseuses de leur père aux cheveux rose ou vert. Seule petit regret, un mini LP, c’est trop court (20 minutes). Heureusement qu’il y a la touche replay.

Chronique de l’album Post Drunk Mime ici




petrolchips.bandcamp.com/album/beat-beat-beat
www.facebook.com/petrolchips/

chronique publiée le 09/10/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire