21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Tout Bleu

Tout Bleu
Les Disques Bongo Joe/L’Autre Distribution - 16 novembre 2018

Tout Bleu est le nouveau projet de la multi-instrumentiste Simone Aubert, chanteuse, batteuse d’Hyperculte et guitariste de Massicot. Produit, arrangé et mixé par POL, personnage affluent dans la musique électronique à Genève, ce premier album solo de Simone Aubert a été conçu à partir de deux live enregistrés au théâtre 2.21 à Lausanne, puis d’improvisations réalisées en studio. Comme instruments, Simone utilise une guitare couchée, un pédalier basse, pas mal d’effets sonores et surtout sa voix habitée, portée par l’énergie, la transe et la folie de l’instant créatif, tel le peintre absorbé par sa toile en fusion. En renfort, il y a au violon Agathe Max et aux percussions Nicolas Stucklin. Le résultat donne une musique expérimentale qui mélange minimalisme free, un certain son du rock européen des années 80 tel que Minimal Compact, Tuxedomoon, du prog/folk/chanson barré style Alpes et Catherine Ribeiro, de l’insolence punk no-wave un peu perché comme Pere Ubu et une touche d’indus à la Coil, SPK. La force de l’album est de nous plonger dans une œuvre exigeante qui ne fait pas dans la facilité, ni dans le confort. Ici le bleu est trouble (attention au requin des Dents de la mer !) et non lié à la détente de l’eau d’une pissine. Tendue, pesante, gothique, étrange, barrée, la voix à tiroir, sans filtre et « tout feu tout flamme » de Simone Aubert est unique, alors ne passez pas à côté !


www.facebook.com/pages/category/Musician-Band/Tout-Bleu-153423398858058/
toutbleu.bandcamp.com/album/tout-bleu

chronique publiée le 25/11/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire