20/03/2019  |  5149 chroniques, 168 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/03/2019 à 19:33:03
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Let’s Party Down

Awek
Autoproduction/Absilone - Mars 2019

Avec un tel titre d’album et sa pochette « jeux », c’est clair d’emblée qu’avec Awek, on sait que l’on va passer un bon moment festif. En effet, Awek fait une musique qui vient du blues et du bayou. Chez eux sa transpire le chaud qui colle à la peau. On a envie de se frotter, de s’agripper à la première personne venue, tant leur musique respire la chair humide. Faut dire qu’Awek traine ses pattes dans le blues depuis 25 ans, que cette musique fait partie de leur ADN. Et ce n’est pas par ce qu’ils sont des « froggies », que leur blues n’est pas aussi authentique que celui des ricains noirs ou blancs. Ainsi avec ce 11ème album aux couleurs du cirque, le groupe enfonce le pas avec 14 morceaux moulées dans du blues sans le trop d’artifice, c’est juste à point. D’ailleurs l’album a été réalisé au Greaseland Studio à San Jose. Donc l’acoustique, c’est juste du cousu main. Bref, quelque part entre Muddy Waters, The Blues Brothers, Willy De Ville et Nine Below Zero, la musique d’Awek, mené par un harmonica pas timide, ne fait pas dans la demie mesure, c’est « tout blues » ou rien. Avec eux, on est dans un club, une cave, un rad où tout peut arriver, sauf, on l’espère une descente de police. En prime, comme Awek aime son public, il le gâte avec en bonus un cd de 14 morceaux live, extraits de divers concerts réalisés depuis 1995. Si vous êtes fan de blues, n’hésitez pas à faire une halte dans la cave bien fournie d’Awek !


www.awekblues.com/index.php/fr/
fr-fr.facebook.com/awekbluesband/
records.patkebra.org/awek/

chronique publiée le 10/03/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire