07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Freakenstein !!

TH Da Freak
Howlin’ Banana, Flippin’ Freaks, Bordeaux Rock - 08 mars 2019

Déjà, avant de parler de la musique, arrêtons-nous deux minutes sur la belle pochette de l’album illustrée, qui porte bien son nom de Freakenstein !!. C’est un plaisir quand un groupe prend le soin de faire une pochette qui tape à l’œil. Ici, quand on est amateurs des films d’horreur de monstres d’Universal, de la Hammer et des films bis des années 50-60’s, le dessin du resto est top cool, surtout pour le format 33t. Thoineau Palis aka TH da Freak est un jeune bordelais qui se teint les cheveux en bleu, - pas d’inquiétude son corps n’est pas vert zombie, où alors après une nuit blanche trop abusée-, mais surtout le plus important, il compose une musique rock indé des plus fun. On sent chez lui un plaisir pour créer des morceaux qui ont du peps, de la légèreté avec ses riffs infaillibles pour user nos converses toutes neuves. Ainsi sans barrière de styles, TH Da Freak passe de grunge à la pop, du garage au lo-fi en passant par la noise . Entre Dinosaur Jr., Teenage Fan Club, My Bloody Valentine, Nirvana, Jesus & Mary Chain, Pixies, Ty Segall, c’est la fête du rock indé, surtout celui des années 90’s. Sur son précédent album The Hood, TH était seul à bord. Pour celui-ci il est accompagné de potes. Ainsi en 2019, TH Da Freak a plus l’allure d’un groupe qu’un projet solo. En plus cela permet d’avoir plusieurs têtes avec des cheveux colorés. Freakentein !! contient 10 morceaux (si on compte l’intro) avec une belle énergie. Normal, l’album a été enregistré dans l’urgence, histoire de garder la fraicheur et l’intensité live des compos gravés sur la rondelle en vinyle. Énergie live certes, mais à la différence des concerts, les morceaux une fois enregistrés, on ne peut plus les changer. Ainsi, aucune chance d’entendre en live la copie carbone des morceaux enregistrés, il y aura toujours des variantes. Enfin, une fois de plus la voix de Palis fait des merveilles, elle sonne au top (à rendre jaloux Ty Segall !) et entraine avec lui ses potes du groupe vers une extase sonore communicative. Bref ce Freakenstein est un sacré tombeur ! Impossible de lui résister.


howlinbananarecords.bandcamp.com/album/freakenstein
fr-fr.facebook.com/thdafreak/
www.youtube.com/watch?v=jrBcfq6TotQ

chronique publiée le 07/04/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire