07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Le Jardin des Mémoires

Bleu Nuit
Requiem Pour Un Twister/Bertus/Believe - 12 avril 2019

En 2008, Alain Bashung sortait l’album Bleu Pétrole. En 2018, un jeune groupe de Montréal décide de s’appeler Bleu Nuit. Entre ses deux noms, le bleu se veut sombre. Leur premier album a pour titre Le Jardin des Mémoires, il contient 10 morceaux chantés en français. Bon choix, car chez eux le texte en langue de Molière sonne divinement bien. Leur style musical mélange avec talent new/cold-wave, pop, post punk, une touche de krautrock et de rock habité. Il y a pas mal d’atmosphère, de lumière et d’ambiance mélancolique, mais pas pesante. Quelque part entre New Order, Soft Moon, DIIV, Japan, Charles de Goal, Zombie Zombie, les perles mélodiques de Bleu Nuit réagissent de suite dans notre mental, sans filtre remplie d’ecstasy mal digéré. Notamment grâce au son de la basse et du synthé et aux harmonies qui ont cette accroche infaillible à l’oreille. La voix de Yan est également magnifique. Sur le morceau La Sauvagerie, Julien Gasc vient poser sa voix avec élégance. Le son de Bleu Nuit ne fait pas dans le revival. Non, leurs compos sonnent modernes, hors du temps. Bref ce Jardin des Mémoires est une belle réussite qu’on vous recommande d’écouter au plus vite et pas seulement pendant la nuit.


www.facebook.com/bleunuitmtl/
requiempouruntwister.bandcamp.com/album/le-jardin-des-m-moires
www.youtube.com/watch?v=25hqmwlLo3w

chronique publiée le 10/04/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire