16/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/07/2019 à 16:47:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Biknits

Les Blousons
Super Apes / Offoron Records - 15 mai 2019

Les Blousons (à ne pas confondre avec le groupe sixties Les Blousons Noirs édité en 2007 format 33t sur le label Born Bad) est un groupe rock brestois. Après un album qui n’est pas venu jusqu’à nos oreilles, voici Biknits, un EP format 25 cm avec 7 nouveaux morceaux classieux. Quand on voit la pochette (l’uniforme d’un héros, d’un rescapé de la grande guerre, vu le nombre de médailles, à moins qu’elles ne soient en chocolat) et les titres des morceaux (Biknits, Chihuahua, Saloon, Chabadadada, Du Gasoil Plein Les Yeux, Massaaki Linuma, Transsiberien), on peut penser que ce groupe breton, c’est juste une farce. Peut-être, mais qu’importe, car au final, le groupe joue super bien et les compos sont justes excellentes. Dynamique et frais avec un son post punk à la française comme on aime, soit une énergie 80 qui nous évoques Marie et Les Garçon, Bijou, Charles de Goal, avec une touche de Television et de garage insolent, Les Blousons (sans marques, ni griffes -quoi que-) ont l’art de composer des mélodies, des riffs qui accrochent de suite à l’oreille, même quand le son devient hardcore noise avec une touche de rock primitif (Chabada-bada, comme le nom de la salle d’Angers, fief des Thugs), ça reste fun tip top. Avec eux, pas besoin de boire quatre pintes de bière (même artisanale), pour entrer de suite dans la danse. Non, le timbre de la voix avec l’énergie mélodique et rageuse (notamment grâce au son du synthé suspendu sur un ressort), fonctionne de suite pour installer la bonne ambiance et l’envie de pogoter, sans écraser les pieds du voisin, mais au contraire de faire des accolades de sympathie. Oui les Bretons sont les personnes les plus adorables et charnelles de France, ce n’est pas pour rien que le meilleur festival hexagonale soit Breton (le Binic Folks Blues). Bref, Les Blousons, sans avoir fait la guerre, méritent au moins une des médailles qui illustre la pochette, pour le bien qu’il nous ont fait en seulement 17 minutes de musique. N’oublions pas pour cette cérémonie, La Marseillaise !


lesblousons.bandcamp.com/album/biknits
fr-fr.facebook.com/JessieBlouson/
superapes.blogspot.com/p/biknits.html

chronique publiée le 28/06/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire