19/08/2019  |  5224 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/08/2019 à 16:59:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
I

Föllakzoid
Sacred Bones Records/Differt-Ant - 02 août 2019

Il est clair qu’il y a une logique personnelle dans la discographie de ce duo chilien. Le visuel des pochettes et les titres des albums dans un ordre surréaliste (II en 2013, III en 2015 et I en 2019) en dit long sur leur vision d'artiste envers leur carrière de musiciens. L’album I contient 4 morceaux qui ont pour titre I, II, III, IIII étirés sur 60 minutes. Si les précédents albums ont été composés en une seule prise, celui-ci a été composé sur une période de trois mois, puis le producteur Atom TM a réorganisé l’ensemble. Föllakzoid crée une musique quasiment instrumentale, et quand on entend la voix, on a l’impression qu’elle est sortie d’une touche d’un synthétiseur. Le style est une sorte de trance mental répétitive qui prend sa source dans le psyché, le krautrock et l’électro ambient. La structure sonore est libre, est plus proche de l’expérimental et de la performance, que du schéma d’un morceau normal avec son refrain et ses riffs. Comme un battement de cœur, les compos de Föllakzoid possèdent une pulsation qui ne doit pas s’arrêter, sinon c’est l’accident fatal. Leur musique s’écoute très bien au casque, ou à fort volume dans une pièce fermé. On se met au centre, et on se laisse porter par les rythmes intenses et parfois inquiétants. Oui Föllakzoid écrit une musique exigeante qui se dévoile en ce début du mois d’août, soit un mois estival assez étrange pour découvrir leurs nouveaux morceaux.

Föllakzoid seront en concert le 29 octobre 2019 au Petit Bain à Paris


fr-fr.facebook.com/FOLLAKZOID/
follakzoid.bandcamp.com/album/i

chronique publiée le 25/07/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire