06/12/2019  |  5276 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 05/12/2019 à 10:23:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Six Strings Under

Eric Legnini
Anteprima Productions/Bendo Music - 03 septembre 2019

Eric Legnini est un pianiste de jazz qui a fait ses gammes aux Etats- Unis avec Richie Beirach, disciple de Herbie Hancock et de Phineas Newborn. Il commence sa carrière discographique en 1990 avec l’album Essentiels. En 2011 il reçoit le prix « Album instrumental de l'année » aux Victoires du jazz pour l'album The Vox. Six Strings Under (clin d’œil à la série TV Six Feet Under) est son 14ème long format. Sur ce disque, il est accompagné de Rocky Gresset et Hugo Lippi aux guitares et de Thomas Bramerie à la basse. La musique de Six Strings Under est assez mélancolique et mélange jazz, avec une petite touche « manouche », de bossa nova et ambiance BO de film. Parmi les 11 morceaux, notons la reprise Space Oddity de David Bowie dans une version dépouillée un peu triste, comme la sensation du départ d’une personne qu’on aime, ainsi que la reprise d’un classique du jazz des années 30, Stompin’ At The Sanoy d’Edgar Sampson. La qualité musicale d’Eric Legnini est qu’il compose une musique apaisante où l’on se sent bien. Pas du tout démonstratif, on se laisse facilement porté par ses mélodies à la fois fluides et surprenantes. Son piano magique se mari très bien aux guitares qui savent se retenir, en évitant des solos gratuits et pesants. Léger comme l’air, l’album Six Strings Under ne sent pas la mort (à l’inverse de la série TV évoquée plus haut), mais bien la vie à la fois libre et pétillante !


www.ericlegnini.com/fr/

chronique publiée le 20/08/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire