20/11/2019  |  5268 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/11/2019 à 15:31:33
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Everything Is Ok

Fun Fun Funeral
Araki Records/October Tone Records - 25 Octobre 2019

Après un premier EP en solo (Chin Up ! en 2017), Clément Sbaffe (Satellite Jockey, Collection) poursuit le projet Fun Fun Funeral à deux avec l’anglais Dean Spacer (Action Beat, House of John Player, Clara Clara). En été 2018, en parallèle à leurs divers groupes, ils se retirent au vert, près des côtes anglaises pour composer les morceaux de leur premier album. Octobre 2019, l’album est disponible, il se nomme Everything Is Ok et contient 10 morceaux. A l’écoute de la rondelle gravé (pour ceux qui sont encore attaché au support physique, pour les autres pas d’inquiétude, l’album existe aussi en support numérique), nos repères et références musicaux s’embrouillent, tant la musique de Fun Fun Funeral est éclatée. Certes on peut éliminer le black métal, le zouk, le R&B, le trad, mais côté musique indé, le duo Fun Fun Funeral n’hésite pas à broyer ensemble, la folk, la pop, le rock, le psyché, la new wave, le glam, une touche expérimental avec une dominante lo-fi sous les étoiles pour le résultat final. Le travail sur la matière sonore et les voix est assez étonnante. Chaque morceau possède plusieurs tiroirs. Ainsi à chaque instant, la surprise, la trouvaille est de mise. On peut juste les rapprocher à certains groupes comme Grizzly Bear, Animal Collective, Bon Iver. Oui leur musique de traviole déstabilise, mais surtout la voix, à l’intonation presque féminine. Mais oui, le mot est tout trouvé, Fun Fun Funeral fait une musique « transgenre » mais sans appartenir à une communauté. Tentez l’effet Fun Fun Funeral sans filet !


funfunfuneral.bandcamp.com/
www.youtube.com/watch?v=xUtVBokQkN4

chronique publiée le 01/11/2019


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire