16/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Cast of thousands

Elbow
V2 Music - 2003

Et si elbow causait la surprise et prenait enfin la main dans la compétition acharnée (?) qui la voit opposée à Coldplay ou Radiohead, formations anglo-saxonnes comme elle légataires d'un esprit pop / prog-rock qui fait tant fantasmer les jeunes générations ?
Il faut dire qu'avec cast of thousands, Guy Garvey et ses acolytes progressent encore vers l'excellence, à la faveur de 11 titres joliment troussés et somptueusement arrangés par Ben Hillier, déjà aux manettes d'Asleep in the back (2001), galette injustement passée inaperçue en nos contrées.
Proche de celle du quintet d'Oxford (voir en cela le splendide fugitive motel, qui n'aurait pas dépareillé sur OK Computer ...), leur musique s'épanouit par la grâce de la voix tout en nuances de Guy Garvey, qui affiche tout au long de l'album une bien plus grande maîtrise que le petit lutin Thom Yorke, geignard au possible - jusqu'à l'écoeurement - sur Hail To the Thief, cru 2003 "un chouia" décevant ...
Se limiter d'ailleurs à une comparaison avec de si illustres camarades, multi-platinés et objets d'une incroyable idolâtrie, est trop limitatif pour un groupe qui a franchi à n'en pas doûter un palier avec cet album : on pourra désormais parler de la patte elbow, convergence d'influences multiples, où resplendit une écriture riche traitant de thèmes majeurs.
Doit-on pour autant attendre ferveur, passion et folie autour de son nom ?
Ce n'est pour l'instant pas le genre de la maison, mais un premier single imparable (fallen angel) devrait bien vite éclairer les mérites d'une formation injustement cantonnée jusqu'à présent aux seconds rôles.
Fin de la malédiction bientôt ?


www.elbow.co.uk/

chronique publiée le 12/08/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire