18/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
All is dream

Mercury Rev
V2 Music - 2001

Ah, merde, cet album est trop beau. J’écrase une larme. Pourquoi tant de beauté ? Je pose la question ! Si vous avez aimé le précédent album de Mercury Rev, il vous faut « All is dream ». Les mêmes ingrédients savoureux ont été utilisés : des compositions inspirées, des musiques psychédéliques, une production envoûtante signée Dave Fridmann, un chant donnant la chair de poule… Ce nouvel album est dans la même veine que « Deserter’s songs » mais ce n’est pas un remake, c’est une suite. Ce groupe réussi à produire des comptines pour adultes absolument fascinantes. Les scies musicales, les soli de guitare hallucinants, la voix cristalline, les violons mélancoliques sont tous là pour nous aider à atteindre la béatitude. On ne sait comment remercier Mercury Rev pour avoir laissé entrevoir son univers fait de rêveries, de mystères et de magie. Bien sûr, il faut aimer le rock psyché et les voix suraiguës. La voix peut surprendre à la première écoute. Elle ressemble beaucoup à celle de Neil Young, dont le groupe reprend d’ailleurs certains titres sur scène. Souhaitons leur une carrière aussi longue et réussie artistiquement. Malgré un parcours chaotique, Mercury Rev semble avoir trouvé sa voie. Une forme de paix intérieure et de joie de jouer semble animer Jonathan Donahue et ses musiciens. Sur scène, ils sourient comme des gamins étonnés de rencontrer un succès longtemps inaccessible. Leur candeur est vraiment touchante ! Tous les morceaux sont réussis et méritent une écoute attentive. Pourtant, on ne peut résister à l’envie de dire quelques mots sur le morceau « Lincoln’s eyes ». Il pourrait être utilisé dans un documentaire sur les sirènes, le temps s’arrête pendant ces 7 minutes magiques. Le solo de guitare est génialement stratosphérique : c’est pas du Joe Satriani ! Cet album vous rendra heureux toute l’année. Il est indispensable.


www.mercuryrev.com/
mercury.rev.free.fr/

chronique publiée le 15/07/2002


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire