22/08/2019  |  5227 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/08/2019 à 13:53:53
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
A whisper and a sigh

syd matters
Third side records / Chronowax - 2003

La première fois que l'on entendit parler de syd matters, c'était à l'occasion d'une polémique pas très nette : alors que le groupe avait été proclamé vainqueur du concours de fin d'année organisé par les Inrocks, C.Q.F.D (Ceux Qu'il Faut Découvrir) avec le titre End & start again, des "zozos" faisaient courir de funestes rumeurs sur les sombres arrangements qui auraient présidé à leur couronnement (soit-disant prémédité par un label soucieux de protéger ses intérêts ...)

C'est dire si l'on était méfiants quand se présenta l'opportunité de voir sur les planches l'énigmatique formation : la prestation qu'elle donna sur les bords de l'iton (Evreux), mise en bouche à la deuxième journée du Rock dans tous ses Etats 2003, balaya bien vite notre scepticisme.
On tomba sans coup férir sous le charme des compositions ourdies par Jonathan Morali, talentueux (et prolixe) auteur-compositeur qui se cache derrière un pseudo qui fleure bon le psychédélisme 60's (il joua un temps dans Ummaguma, un combo de reprises du Floyd).

Avouant une admiration sans bornes pour Robert Wyatt, Radiohead ou Gorky's Zigotic Mynci, le jeune homme doutait jusqu'il y a peu de la nécessité de produire une oeuvre chantée en anglais, dans un pays où, loi des quotas et frilosité obligent, les programmateurs radio préfèreront toujours l'original à la "copie". Que ceux-ci changent très vite leur fusil d'épaule : on serait ravis d'entendre par exemple sur les ondes battle of olympus, avec sa mélodie aérienne qui change du médiocre tout-venant.

L'album, qui vient dans la foulée d'un premier six titres joliment accueilli (fever in winter, shiver in june) devrait ravir les férus de pop boisée à l'ancienne, amoureux d'arrangement délicats. Et si ce n'est pas le cas, que le grand crique me croque !


www.sydmatters.com

chronique publiée le 12/08/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire