18/02/2020  |  5307 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/02/2020 à 18:04:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Lack of communication

The Von Bondies
Sympathy For The Record Industry - 2002

Quand on assiste à un concert mémorable et qu’on passe ensuite au disque du groupe, c’est la déception qui prédomine en général. Pas avec les Von Bondies ! Si leur Show de 29 minutes 59 secondes en ouverture des White Stripes était particulièrement électrisant, leur premier disque de 38 minutes 21 secondes est tout simplement infernal. Petite présentation des protagonistes originaires de Détroit. Au chant et à la guitare, Jason Stollsteimer hurle comme un Elvis qui aurait trop écouté la version des Sex Pistols de « My way », son jeu de guitare en glissando très fifties est remarquable. En plus, ce monsieur finit tous les titres sur les genoux, étendu au sol ou dans le public, au choix ! Carrie Smith est la plus discrète du groupe sur scène mais sa basse caoutchouteuse a une importance prépondérante dans le son. Don Blum, le batteur américano-asiatique, martyrise ses fûts comme Jackie Chan pétant la gueule de Jean-Claude Van Damne à grands coups de Nunchaku. J’ai gardé le meilleur pour la fin : Marcie Bolen a un jeu de guitare puissant et fait des chœurs délicieusement vociférés mais c’est son attitude hautaine et dédaigneuse de pin-up des années cinquante qui rend complètement fou. Sur scène comme sur disque, l’interaction entre ces quatre possédés fait des étincelles : on passe avec un même bonheur du rock ‘n’ roll des débuts au punk rock en faisant un détour par la surf music et le psychobilly. Ecouter les Von Bondies donne l’impression d’être subitement habité par l’esprit du rock ‘n’ roll : les plus souples d’entre nous peuvent même être amenés à exécuter des chorégraphies évoquant Elvis the Pelvis, c’est dire. A écouter matin, midi et soir et à aller voir s’ils passent à moins de 1000 bornes de chez vous.


www.vonbondies.com/

chronique publiée le 15/07/2002


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire