16/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
These days are hard to ignore

Portrait Of David
Talitres / Glitterhouse / Chronowax - 2004

Il voyage en solitaire en Norvège… Ola Flottum effectue une longue traversée des méandres de ses pensées mélancoliques, tout seul chez lui. Très sobrement habillés avec un piano, des claviers, une guitare et un chant maladif, les dix morceaux contemplatifs composés pour ce premier album en solo forment une sorte de bande son idéale pour un film dont l’action évolue lentement, très lentement. Parfois, un violon, un violoncelle ou une cymbale viennent très légèrement perturber le déroulement d’un titre, renforçant encore, si c’est possible, la tristesse indicible de ces accords joués au ralenti. Avec These days are hard to ignore, Ola Flottum signe un album à la fois crépusculaire et lumineux qui se révèle fascinant après plusieurs écoutes…


www.talitres.com/glitterhouse.htm

chronique publiée le 13/04/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire