18/08/2019  |  5222 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/08/2019 à 16:02:00
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Automato

Automato
Labels / Capitol - 6 avril 2004

Les six membres du groupe de hip hop new-yorkais Automato - renforcés par les deux producteurs/têtes pensantes de DFA, Tim Goldsworthy et James Murphy (The Rapture, LCD Soudsystem…) - viennent de publier un album utilisant de nombreux ingrédients musicaux pour obtenir un résultat à la fois virevoltant et complexe. Les éléments joués avec des instruments traditionnellement utilisés dans le rock sont habillement mélangés avec des beats et un flow hip hop auxquels sont greffées - comme par magie - des parties électroniques et des influences funk & soul. L’auditeur est donc confronté à un déluge de sonorités en perpétuel mouvement ; la tête toute chamboulée par d’incessantes injonctions délicieusement contradictoires, il regarde ses jambes bouger en rythme… Automato et DFA ont parfaitement mené à bien leur entreprise de mélanges des genres : la plupart des titres présents sur cet album sont des hit singles potentiels qui ne devraient pas tarder à séduire une foule bigarrée. A priori, cela devrait faire très mal sur scène… A vérifier aux Eurockéennes de Belfort, le 3 juillet 2004.


www.automato.net
www.labels.tm.fr

chronique publiée le 07/06/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire