09/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2019 à 12:40:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
This is for real

Pink Grease
Mute / Labels / EMI - 22 Juin 2004

Pour éviter que le rock ne devienne trop sérieux (ou trop chiant), des groupes remettent au goût du jour une saine débilité et un mauvais goût réconfortant… Les inénarrables Américains d’Electric Six ont choisi de jouer la carte risquée du chanteur facétieux couinant des inepties accompagné par des guitar heroes heavy metal fans de Queen… Sur scène aux Eurockéennes de Belfort 2003, le résultat était fort drôle, ce qui n’était définitivement pas le cas du show des Scissor Sisters au Printemps de Bourges 2003 : se déguiser en Véronique et Davina pour tenter par tous les moyens de recréer les voix des castrats casse couilles des Bee Gees, il fallait oser ! Le groupe Pink Grease, quant à lui, vient de Shefflied, rieuse cité industrielle anglaise où le quotidien n’est semble-t-il pas idyllique… Pour sortir de la morosité, les quatre graisseux et leurs Greasettes ont décidé de se lancer dans un audacieux grand écart musical. Le disque commence avec deux titres psycho billy à la Cramps, rehaussé de cris d’animal en rut à la Jon Spencer. Puis après, tout part en couilles… La bande de crétins autoproclamés ressort les vieux synthés pourris et en met partout, un abruti s’empare du saxo pour souffler dedans et le chanteur prend une voix de fausset ; pendant se temps là, les autres Prix Nobel de musique usinent des rythmiques rock qui donnent une irrépressible envie de bouger son corps. C’est con - ça c’est sûr - mais le problème, c’est que c’est bon… A l’image du single The Pink G.R.Ease, le résultat s’avère discoïde, glamour, sexy, vulgaire, guitaristiquement épicé et souvent hilarant. On ne sait pas combien de temps cela durera, mais en attendant on aura passé un bon moment, et c’est déjà pas mal !

A lire également sur foutraque.com : la chronique du concert de Pink Grease donné le 3 mai 2004 au Nouveau Casino (Paris).


www.pinkgrease.com
www.labels.tm.fr

chronique publiée le 20/06/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire