16/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique festival
Printemps de Bourges - vendredi 28 avril

2006

The Elderberries

Bourges (France)

du : 26 avril
au : 1er mai




Attention, on vous aura prévenus : les Elderberries vont bientôt tout casser !

Légèrement moins décontractés qu’à l’accoutumée (pression oblige), les Elderberries ont néanmoins fait une énorme impression à l’occasion de leur passage éclair (30 minutes, c’est la règle) à la Soute, à Bourges. Ce concert programmé dans le cadre des Découvertes du Printemps de Bourges 2006 a permis à la salle – remplie à ras bord de professionnels de la profession et de fans juvéniles – de découvrir les morceaux percutants et la présence scénique bluffante des cinq jeunes gens basés à Clermont-Ferrand, mais dont quatre membres sont originaires d’Angleterre et du Canada.



Du Heavy rock implacable…

C’est au pas de course et à la hussarde que les Elderberries abordent toute les scènes qui se présentent sur leur passage… Et quand le groupe quitte les planches, non sans avoir interprété leur tubesque Like a bull, c’est un petit peu comme après le passage d’un troupeau de taureaux énervés dans la plaine : l’herbe met du temps à repousser. Et les spectateurs ressortent groggy, saoulés de coups de guitare/basse/batterie/cris, mais avec un large sourire au coin des lèvres. Car ces très jeunes musiciens ont un talent inné pour défourailler leur rock sévèrement burné en toutes occasions. Le chanteur a beaucoup écouté AC/DC et Led Zeppelin, et ses acolytes ont semble-t-il été élevés aux disques des Stooges et des Ramones depuis leur plus tendre enfance. Cela donne donc des titres de heavy rock implacable à la Datsuns (dont ils ont assuré une belle première partie en 2004) ; ces petits garnements semblent prendre un malin plaisir à faire se percuter à grande vitesse le punk avec le hard rock. Signe de goût, de nombreux morceaux recyclent avec talent le riff tuant de TV Eye des Stooges, un des hymnes cultes de tout fan de rock qui se respecte.



… par un des meilleurs groupes de rock de la scène française actuelle.

Mais il n’y pas que ça : les Elderberries savent composer des morceaux en forme d’invitation au pogo dédridé, au head banging incontrôlé et au stage diving déconseillé aux constitutions peu robustes. Ajoutez à cela des solos bien sentis, des montées en puissance suivies de breaks de batterie qui rendent fou, une putain d’attitude et hop, vous avez un des meilleurs groupes de rock de la scène française actuelle. Un groupe appelé à signer rapidement dans une maison de disques, qui devrait sans tarder rendre dingue les publics des salles de France, de Navarre, et d’ailleurs… Un combo ultra prometteur qui va bientôt tout casser. On tient peut être là les Datsuns français !

A visionner : un extrait de ce concert, filmé par ConcertAndCo.com : Like a bull.

Sites Internet : www.theelderberries.futigo.com, www.myspace.com/theelderberries, www.printemps-bourges.com.

Photo Frédéric Loridant


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 08/05/2006

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire