24/11/2017  |  4914 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/11/2017 à 16:00:35
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique festival
Festival BBMix

2010

Radio Dept. + The Raincoats + Young Michelin + The Notes

Boulogne-Billancourt (France)
Après une bonne première soirée au très recommandé festival BBMix à Boulogne Billancourt la veille (avec les super psychédéliques The Warlocks en tête d'affiche... ) place aux concerts de The Raincoats, Radio Dept., Young Michelin et The Notes en ce samedi 27 novembre 2010 hivernal et particulièrement triste...

The Notes

Arrivé sur le dernier morceau des statiques et timides anglais de The Notes, l'impression qui prévaut est une sorte de fraicheur glaciale typique du post punk. Au menu délicieusement famélique : voix suave torturée, guitare squelettique, basse basique, c'est minimalisme à tous les étages, et ça appelle d'autre écoutes en live, rapidement !

Young Michelin

Juste après, Young Michelin provoque de nombreux départs furibards dans le public... Il faut dire que le grand écart entre les bons morceaux instrumentaux de surf rock mâtiné de post punk à la Cure et The Pastels et les titres de pop New Wave chantés en français tel un Nicola Sirkis du pauvre (c'est dire !) est assez déroutant, voire effrayant ! La bonne impression laissée par les côtés kitch et directs des titres sans parties vocales est annihilée en un instant dès que le chanteur s'approche du micro avec sa voix maniérée, affectée et trop inspirée par le pire des radios Fm des années 80 : Indochine, Partenaire Particulier etc etc. S'il l'on ajoute à cela des textes désuets, trop décalés et volontairement naïfs, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et donne envie de prendre ses jambes à son cou. Heureusement que les morceaux sans chant sont nombreux !

Radio Dept.

Le point d'orgue de la soirée est atteint, à notre avis, avec la prestation de Radio Dept., un excellent groupe suédois d'électro pop, compensant une cruelle absence de charisme par la présentation d'un set list truffée de tubes ayant la curieuse particularité d'être à la fois psyché, oniriques et politisés (le chanteur explique souvent les paroles). Devant un très nombreux public composé de fans énamourés, le trio se présentant en formation machines/synthés, basse et guitare/chant, et en un claquement de doigt, ça fonctionne, même si les titres sont enchainés à la va vite, s'il y a des problèmes techniques et si les trois musiciens semblent un peu perdus sur la grande scène du Carré Belle-Feuille. Il n'en demeure pas moins que l'immédiateté des compositions, la beauté des mélodies et des parties vocales, sans oublier les vertus planantes et oniriques des synthés et de l'ensemble sont proprement remarquables ! Avec The Radio Dept. en live, on a la troublante impression de naviguer à bord d'un vaisseau spatial dans le cosmos, en toute liberté et avec aucune envie d'atterrir en tête. C'est le groupe qui décide de la fin du voyage à la toute fin du dernier morceau. Et l'on se dit que cette jolie rencontre entre My Bloody Valentine et Cocteau Twins accouche de pop songs hyper réussies.

The Raincoats

Après une courte et très drôle introduction du set des Raincoats (amputé par l'absence de la guitariste Anna da Silva, hospitalisée le matin même suite à une chute lors des balances) par une des organisatrices du festival BBMix, la troupe 100% féminine fait son apparition sur scène pour donner un set de post punk foutraque, brouillon, revêche et attendrissant. Malgré un flagrant manque de cohésion (bien compréhensible, le groupe a le mérite de ne pas avoir annulé sa prestation !) et des atours parfois trop décousus, les premiers morceaux donnent envie de rejoindre la cohorte des fans de ce groupe. Mais comme une conséquente partie du public, on ressent peu à peu de la lassitude à écouter les morceaux des Raincoats. Qui sonnent un peu datés et anecdotiques, si l'on ne vit pas avec ceux ci depuis des lustres. A revoir au complet dans une salle plus petite et intimiste.

Liens : www.myspace.com/bbmix, www.myspace.com/officialradiodept, www.myspace.com/wearethenotes, www.myspace.com/youngmichelin, www.myspace.com/theraincoats.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 02/02/2011

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire