27/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique film
Ghost in the shell 2 - Innocence

Mamoru Oshii
Japon - 2003
scénario : Masamune Shirow
avec : Akio Ôtsuka, Atsuko Tanaka, Kôichi Yamadera (voix VO)
durée : 1h40
Seconde partie très attendue de Ghost In The Shell (1995), Innocence rendra un peu plus perplexe tous les cinéphiles pragmatiques pour qui la science-fiction est une gorgone à qui il faudrait couper les ailes…
La problématique philosophico-existentielle de Mamoru Oshii - ou comment aspirer à un commensalisme entre 2 entités a priori antinomiques mais pourtant vouées à coexister : l’être humain et son “alter-ego” (second moi-même ndr) la machine - reprend un des fondements premiers de la (sub)culture “Cyber-Punk”, en mêlant la fonction onirique chère aux surréalistes à une vision esthétique gothique.
Visuellement, le film est grandiose, les paysages et les décors sont criants de vérité, les mouvements et couleurs imbiberont vos rétines jusqu’à satiété.
Parfois même, on oublie qu’on est en face d’un film d’animation tant la mise en scène est vertigineuse (travellings incroyables, plans séquences de toute beauté…) et efficace dans ses effets.
On sera par contre un peu agacé par toutes les citations philosophico-littéraires qui ponctuent chaque dialogue et qui feront sombrer le spectateur dans d’innombrables labyrinthes ésotériques.
Il n’empêche que cette oeuvre d’auteur très forte ouvrira un peu plus la brèche de l’obsolescence (programmée?..) de l’antropocentrisme et de son omniscience...

A lire également sur foutraque.com : un dossier sur Mamoru Oshii, publié à l'occasion de la présentation à Cannes 2004 de Ghost in the shell 2 - Innocence.


www.gofishpictures.com/GITS2/

auteur : Poplunaire - poplunaire@foutraque.com
chronique publiée le 19/11/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire