26/02/2020  |  5315 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/02/2020 à 12:16:24
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique film
Yasmin

Kenneth Glenaan
Royaume Uni / Allemagne - 2004
scénario : Simon Beaufoy
avec : Archie Panjabi, Renu Setna, Steve Jackson...
durée : 1h27
(Sortie le 6 avril 2005)

Yasmin est une jeune pakistanaise qui essaie de concilier vie familiale traditionnelle selon les lois édictées par le Coran et son métier d’éducatrice de personnes mentalement retardées dans une institution spécialisée.
Cette combinaison de styles de vie apparemment incompatibles semblait se dessiner sous de doux auspices lorsque survint le 11 Septembre 2001 et la vie de Yasmin bascula…
A travers l’histoire d’une jeune musulmane tiraillée entre la tradition et ses aspirations de femmes occidentales, Kenneth Glenaan brosse le portrait d’une communauté « ghettoïsée » vivant à l’écart du monde occidental et devant faire face à l’ostracisme.
Vaste problème ethno-culturel , économique qui renvoie à l’un des maux les plus profonds de la race humaine : la tolérance.
Le parti-pris du réalisateur de se placer du point de vue de la communauté pakistanaise est louable, la description de la vie quotidienne de Yasmin est alerte et sincère mais compte-tenu de la gravité du sujet et de la limitation du support-film (ce n’est pas un documentaire) ; il n’évite malheureusement pas la caricatures des personnages (Pakistanais clandestin, berger et brave, collègues de bureaux hypocrites et intolérants, etc…).
Heureusement, l’interprétation est impressionnante de justesse et d’émotion -Archie Panjabi qui joue le rôle de Yasmin est remarquable- le montage tout en finesse ne montre aucune longueur ; ce qui permet au scénario de développer tout sa verve.
Certes nous sommes un peu loin de l’acuité sociale de Ken Loach, mais Kenneth Glenaan peut s’arguer de ne jamais sombrer dans un prosélytisme de bas étage, délivrant un vibrant message de tolérance. C’est cela qu’on retiendra de ce film fort et très bien joué.


auteur : Poplunaire - poplunaire@foutraque.com
chronique publiée le 16/03/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire