26/02/2020  |  5315 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/02/2020 à 12:16:24
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique film
Lost In La Mancha

Keith Fulton / Louis Pepe
Royaume-Uni / Etats-Unis - 2001
avec : Terry Gilliam, Johnny Depp, Jean Rochefort, Vanessa Paradis, Jeff Bridges ...
durée : 89'
Imaginer un film éblouissant, renversant et épique. Imaginer Jean Rochefort en Don Quichotte pourfendeur des injustices imaginaires. Imaginer Johnny Depp en Sancho Panza. Compléter l’affiche par une pléiade de seconds rôles et par Vanessa Paradis en Dulcinée adulée. Imaginer enfin un homme, un réalisateur faisant frémir de plaisir tous les inconditionnels du cinéma : Terry Gilliam.

Imaginer seulement car le film tel que décrit plus haut a (pour notre plus grand malheur) peu de chance de sortir un jour sur nos écrans. Malédiction ? Sans doute, car les différentes adaptions du célèbre roman de Cervantès n’ont jamais été une réussite.
Orson Welles, en son temps, s’y pencha mais ne termina jamais son film qui fut repris par la suite par le réalisateur espagnol Jess Franco. Le résultat de cette improbable "collaboration" donna un film bancal tout comme celui de GW Pabst en 1933.

Pourtant l’échec de cette nouvelle adaptation n’est pas dû à son réalisateur. Parmi les catastrophes imprévues durant le tournage, on pourra citer pêle-mêle les bruitages inopinés d’avions de chasse, le déluge d’eau s’abattant sur un lieu de tournage réputé pour sa sécheresse, ou encore l’hernie discale (imaginaire ?) de notre acteur national.
Plus réaliste que son héros, Terry Gilliam n’a malgré tout rien pu faire face aux moulins du destin.
Heureusement les aventures de Don Quichotte se découpent en deux voyages, ce qui nous présage pour Terry Gilliam un nouveau départ et c’est tout le mal qu’on lui souhaite.


www.lostinlamancha.com/

auteur : DrBou - drbou31@hotmail.com
chronique publiée le 14/10/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire