20/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
En images

Noir Désir
Barclay / Universal - 19 septembre 2005
Vous n’avez pu assister à la dernière tournée de Noir Désir, en 2002 ? Dans sa grande bonté et avec un total désintéressement, Barclay/Universal a pensé à vous : Noir Désir en images, un double dvd dont le plat de résistance est la captation du concert donné à Evry en décembre 2002 devant les caméras de Canal Plus.

Pour cette tournée consécutive à la sortie du toujours pertinent Des visages des figures, Noir Désir est accompagné par Christophe Perruchi aux claviers, aux samples et aux choeurs. Les arrangements sont moins agressifs, le son est plus aventureux ; Bertrand Cantat et ses acolytes, Serge Teyssot-Gay, Jean-Paul Roy et Denis Barthe, font preuve d’une hallucinante classe pour revisiter leur répertoire. Cerise sur le gâteau, la télévision permet l’adjonction d’un quatuor à cordes qui magnifie littéralement certains titres. On pense en particulier aux renversants Bouquet de nerfs, Des visages des figures et Le fleuve qu’il est difficile d’accueillir autrement que la gorge serrée. Mais malgré ces tentatives réussies pour proposer un son moins monolithique, les décharges de rage punk sont toujours là, bien présentes, et toujours aussi marquantes : Tostaky, Comme elle vient, La chaleur… Véritable document doublé d’un best of live (superbes Pyromane, Les écorchés, Le vent nous portera), ce concert filmé, permet en outre de voir Bertrand Cantat s’amuser et sourire sur scène, nous qui étions habitué à la voir en larmes et prostré à cause des images véhiculées par une ignoble presse poubelle. S’il a pété les plombs de manière irrémédiable (et répréhensible) en juillet 2003, les textes et la voix charismatique de Cantat font toujours de l’effet en 2005 ; présents sur le copieux premier dvd, les enregistrements live réalisés aux Eurockéennes 1997 et 2002, au concert du Gisti (pour un Working class hero poignant) mais surtout en acoustique pour la télévision argentine en sont de nouvelles preuves éclatantes… Le dvd qui figure en bonus est, quant à lui, à usage quasi exclusif des fans, avec tous les clips de Noir Désir depuis 1989 (certains sont datés et/ou peu intéressants), un making of dispensable, des interviews (un peu moins crédibles désormais), des spots tv (!) et des clips alternatifs proposés par des réalisateurs proches du groupe.

Comme le texte du premier titre interprété à Evry le dit, « il y a des chances que rien ne bouge » désormais dans la carrière de Noir Désir ; c’est triste, c’est un incroyable gâchis, mais c’est comme ça… Il reste une discographie impeccable et ce superbe témoignage live, En images.


www.noirdez.com


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 11/10/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire