16/11/2018  |  5077 chroniques, 166 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/11/2018 à 19:40:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Livre
Electrochoc

Laurent Garnier & David Brun-Lambert
Flammarion - 2003
Personnage emblématique, homme sincère et attachant, Laurent Garnier revient sur 15 ans de carrière et la genèse du mouvement rave, dans ce livre autobiographique écrit avec le journaliste David Brun-Lambert. Un récit documenté et facile à lire, qui tente de mettre un terme au sempiternel amalgame techno = ecstasy. Et une piqûre de rappel pour ceux qui auraient loupé le coche au début des années 90…

Véritable reflet de la société, il y a aussi parmi les acteurs de cette musique des passionnés et des suiveurs, des génies et des opportunistes. Au fil des pages, on plonge dans l’hédonisme des années 80, ses bouleversements politiques (la chute du Mur), la répression policière de la décennie passée (avec comme point d’orgue la Criminal Justice Bill du gouvernement Thatcher), les dérives mafieuses, mais surtout on prend conscience de la fièvre qui poussait chaque week-end des milliers de jeunes sur les routes de campagne, à la recherche d’une expérience unique...

De ses débuts à l’Haçienda de Madchester au second Summer of Love (1989), du Boy au Rex Club, de Chicago à Detroit, on prend plaisir à suivre le Dj dans ses aventures, tel un Tintin au pays des Raves. Des pensées à ses amis décédés (Armando, Liza‘n’Eliaz), des hommages appuyés à ses héros Mike Banks, Jeff Mills (fondateurs d’Underground Resistance) et Derrick May (qui a signé Acid Eiffel sur son label Fragile), des regrets (Mozinor, Oz, la fête gâchée de la première Techno Parade) et d’immenses satisfactions (Boréalis ’97, le Japon, F.Com) ponctuent ce bouquin authentique et on l’espère, salutaire.

Tout est dans le titre : Electrochoc. Parce que la musique électronique aura foutu un sacré coup de vieux à l’industrie du disque, et qu’elle aura marqué à jamais la vie de nombreux trentenaires… Une autobiographie en forme de bilan pour l’intéressé, qui continue à jouer avec la même passion, malgré les problèmes de dos et une ouïe défaillante...

On lui souhaite bon courage pour les 15 années qui viennent. C’est sûr, le Big Babou a encore plein d’histoires à nous raconter.


www.laurentgarnier.com
editions.flammarion.com


auteur : Geoff -
chronique publiée le 29/02/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire