23/02/2020  |  5313 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/02/2020 à 15:55:31
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Livre
Lipstick, patins mouillés et gorges profondes

Minimum Rock 'n roll
Disco Babel - Le castor Astral - Volumen - mai 2007
Déjà le quatrième numéro pour la revue Minimum rock ‘n roll… Après les poils, les bagnoles et les chaussures dans le rock ‘n roll, les auteurs de cette salvatrice entreprise de dissertation sur tout ce qui tourne autour de la musique du diable ont choisi de s’intéresser à un thème ô combien incontournable : « rock et lèvres ».

Intitulé de manière joliment suggestive, Lipstick, patins mouillés et gorges profondes, la nouvelle livraison de Minimum rock ‘n roll propose des variations sur le même thème, vu sous des angles plus ou moins décalés. On peut faire confiance aux auteurs pour partir en vrille à partir du sujet imposé. C’est encore une fois le cas ici ; avec moult nouvelles bizarroïdes, tranches de vie surprenantes, dessins gratinés, photos en situation, statistiques détaillées et autres anecdotes croustillantes. On en apprend des vertes et des pas mûres. En vrac : Christina Aguilera n’aurait jamais pu enregistrer tous ses tubes sans son rouge à lèvres ; on peut atteindre un orgasme buccal en embrassant David Bowie ; avoir une grosse bouche est la promesse de succès avec les filles car symbole de santé sexuelle (cf le lippu Mick Jagger et le logo de son groupe… ) ; quelles sont les choses indispensables à faire si votre fille a embrassé une chanteur rock ; Iggy Pop, Brian Molko, Ziggy Stardust, Robert Smith, les New York Dolls et Bauhaus n’auraient pas fait des carrières aussi couronnées de succès sans Lipstick traces sur leurs lèvres ; Chloé Mons échange des baisers avec Alain Bashung ; Nick Kent est la rock star qui embrasse le mieux (enfin, selon Laurence Romance !) ; le matin, chez lui, Red se trimballe dans un peignoir avec un écusson Motörhead et se brûle parfois les lèvres avec sa tasse de café… Les contributions – très disparates – qui composent Lipstick, patins mouillés et gorges profondes se révèlent drôles, dérangeantes, franchement sexuelles ou joliment barrées, c’est selon.

Après cette saine lecture, vous en saurez définitivement plus pour affronter toutes les histoires d’amour potentielles. Car, c’est bien connu, celles-ci commencent souvent par des mots qui sortent d’une bouche en coeur ou par un baiser échangé en écoutant un morceau de rock ‘n roll. Avant de déraper plus ou moins rapidement dans des choses plus scabreuses… et de finir mal. En général.


minimumrocknroll.free.fr/
discobabel.free.fr/


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 05/06/2007

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire