26/02/2020  |  5315 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/02/2020 à 12:16:24
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
Live at the Hollywood Bowl

Ben Harper
Virgin Music - 2003
Pour changer un peu mes chroniques de DVD musicaux, je commencerai par l’aspect technique du dernier Ben Harper sorti pour les fêtes de noël.
Ce concert quasi-complet bénéficie d’un format sonore 5.1 respectable, et pour les personnes qui n’auraient pas encore de home cinéma à la maison, d’une stéréo convenable.
L’image est du 4/3 bien filmé mettant en valeur cette salle hollywoodienne dans laquelle Ben rêvait de se produire. Il faut dire que cette salle mythique née en 1922 et accueillant 18 000 personnes (l’équivalent de Bercy) a vu passer les plus grands, de Sinatra à Pavarotti en passant par Ella Fitzgerald et Elton John. Ce concert est accompagné de quelques bonus (photos, 2 clips et un backstage d’avant spectacle). Le seul réellement intéressant demeure le sound check de Ground On Down où Ben Harper fait une démonstration de guitare à faire arrêter la musique à tous les candidats de la Star Academy…
Mais parlons du concert dans cette superbe salle ressemblant à un gigantesque ballon gonflable qui reflète l’ambiance psychédélique du DVD. Déjà, non seulement Ben Harper est un des meilleurs guitaristes actuels, mais en plus il sait s’entourer de musiciens impressionnants. Le bassiste Juan Nelson est énorme, dans tous les sens du terme, d’ailleurs son fils Jeremy fait une apparition beat box sur l’excellent Steal My Kisses issu de Burn To Shine. La chanson Amen Omen est envoûtante mais les meilleurs titres sont Sexual Healing non filmé dans sa version intégrale live (qui dure 12 minutes) où le public s’enlace heureux, puis il y a With My Own Two Hands mélangé au War de Bob Marley. Je me souviens qu’un soir au zénith de Pau, j’ai cru à une apparition du défunt rastaman. Musicalement parfait. Pour calmer les ardeurs Ben la joue en solo acoustique (Waiting of An angel) pour finir en apothéose sur Like a King / I’ll Rise.
En bref, après sa titanesque tournée Française, l’acquisition de cette vidéo est indispensable.
Son DVD précédent (Pleasure & Pain) était un reportage sur le Live From Mars, cette fois même si certains titres sont entrecoupés de blah-blah, nous avons droit à un concert digne de ce nom.
Ben Harper finit son concert en sautillant dans tous les sens sous les applaudissements d’un public connaisseur.
Un grand merci pour ces instants de bonheur.


www.benharper.com

auteur : Diego OnTheRocks - diego@musiques-en-live.com
chronique publiée le 05/02/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire