07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
Live in Barcelona

Bruce Springsteen & The E Street Band
Sony Music - 2002
Lorsqu’on pense au Boss en concert, deux idées viennent immédiatement à l’esprit : bête de scène & anti-conformiste.
Non pas que Bruce ne représente pas les traditions américaines, au contraire, mais quand quelque chose ne lui plait pas concernant le pouvoir en place, il le fait savoir…
Mais ce qui nous amène sur ce superbe concert, c’est le Rising Tour que le Jersey man a effectué en 2002-2003. 119 dates dans 82 pays, un concert enregistré en Espagne le 16 octobre 2002, deux jours après le passage parisien de Bercy où votre serviteur se trouvait, et de grands moments d’émotions à revivre tranquillement installé dans son canapé avec une Bud (normal !) à la main… Le Boss avait sorti un DVD live extraordinaire (je ne mâche pas mes mots) en 2001 suite à la reformation du E Street Band dans lequel on revivait 2 heures 30 d’un spectacle enregistré au Madison Square Garden.
Et bien ce live de Barcelone y ressemble étrangement, si ce n’est l’ajout de titres issus du dernier album et qui ont cartonné. La tournée s’est d’abord initiée par une date / pays dans des salles, comme ce show espagnol, puis une tournée des stades (beurk !) permettant d’engranger des royalties pour les vieux jours.
La qualité musicale du Boss et de son groupe sur scène est impressionnante, probablement la plus grande formation que l’on puisse voir en concert de nos jours.
The Rising et Lonesome Day attaquent le set, le groupe est acclamé entre chaque chanson, les spectateurs se rendent compte qu’ils vivent des moments hors normes.
Quelques vieux titres comme Darkness on the Edge of Town, mais la première partie du concert est axée sur du récent. Il existe une complicité entre Steve, Clarence, Patti et tous les protagonistes qui se ressent dans le public. Promised Land & Badlands sont formidables, le public est mis à contribution pour assurer les chœurs, on se croirait dans l’arène où le fauve est lâché…
Montez le son et faites-vous plaisir, en regardant ces couleurs principalement bleutées et le colosse saxophoniste, Mister Clemons faire vibrer le Palau Sant Jordi de Barcelone. Ce qui surprend en regardant la vidéo, c’est la maîtrise et la classe du batteur, Max Weinberg. Le type ne bouge pas d’un sourcil, esquisse à peine un sourire, mais c’est un régal pour les oreilles… d’autant que le mixage 5.1 est très bon. Le public s’enflamme sur Dancing in the Dark, communie avec Spirit in the Night ou explose avec Ramrod tiré du gigantesque album The River. Born To Run et Born in the USA que le Boss aime à dédicacer en message de paix, concluent un concert sans faute. Les espagnols ont de la chance, ils ont eu droit à Thunder Road... Seul manquement à ce set-list sans faille, The River qui doit être la plus belle chanson du maître.
En clair, ce DVD agrémenté d’un documentaire de 9 minutes plus promotionnel qu’intéressant (en V.O. uniquement), est l’objet indispensable aux fans de Bruce.
Si vous voulez découvrir, je vous conseille plutôt le triple CD best of sorti récemment dont le choix des titres est nettement mieux que sur celui sorti en 1995, même s’il faudrait plus de 3 CD pour rapporter la carrière d’un homme extraordinaire, comme ses spectacles.


www.brucespringsteen.net

auteur : Diego Lagaute - lagaute.diego@free.fr
chronique publiée le 02/02/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire