20/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Livre
Bashung, Vertige de la vie

Pierre Mikaïloff
Editions Alphée - Jean-Paul Bertrand - 27 août 2009
Savoureuse biographie d’Alain Bashung – elle se dévore en quelques jours et fait replonger dans la discographie du regretté musicien –, le livre Bashung, Vertige de la vie signé Pierre Mikaïloff est un excellent moyen de revenir sur la carrière - couronnée de succès artistiques et populaires, mais également parsemées d’embûches tendues par le bizness - de l’interprète et coauteur de Gaby, Oh ! Gaby, Vertige de l’amour, SOS Amor, La nuit je mens, Madame rêve, Osez Joséphine, Je t’ai manqué et Résidents de la république...

La seule évocation de ces titres suffit à expliquer l’importance de Bashung dans le patrimoine culturel français ; les morceaux du ténébreux et rock ‘n roll chanteur frenchy font partie de notre vie de tous les jours, on a tous un souvenir qui remonte à la surface en écoutant ces titres, des anecdotes croustillantes revenant en mémoire grâce aux textes épicés ou une pensée émue pour un instant magique vécu en concert (Comme un légo en 2009, La Nuit je mens, Aucun Express et Nights In White Satin en 2004). Grâce à ses talents d’interprète et à son génie pour dénicher puis inspirer ses excellents auteurs (Boris Bergman – qui signe l’avant propos de ce livre - et Jean Fauque en tête… ), le vertigineux Alain a su se réinventer à chaque album, évoluer tel un caméléon à la Bowie dans des univers très différents les uns des autres et proposer une version française passionnante de ses influences musicales, Bob Dylan, Eddie Cochran, Buddy Holly, Gene Vincent et Jerry Lee Lewis. La réussite du livre de Pierre Mikaïloff réside dans le fait que l’auteur permette aux profanes comme aux fans de suivre pas à pas le parcours de Bashung (avec en particulier de nombreux détails sur son enfance et ses débuts problématiques, avant d'être reniés par la suite), de comprendre la genèse de ses plus grands morceaux et de mieux appréhender ce qui l’a inspiré pour telle ou telle composition. Grâce à de nombreux extraits (très éclairants) d’entretiens avec Bashung, ses proches collaborateurs ou des personnes l'ayant côtoyé, l’on comprend mieux le pourquoi et le comment des multiples succès ayant jalonné sa route vers la gloire. Sa filmographie, son rapport à la littérature, ses différents partenaires d’écriture ou d’enregistrement (Serge Gainsbourg, Colin Newman de Wire, Link Wray, Gérard Manset, Rodolphe Burger, Dick Rivers… ), ses sérieux penchants pour la fête et l’autodestruction, tout est abordé de manière intéressante et très parlante…

Nourri par ces multiples détails captivants, dès qu’on a fini la dernière page de Vertige de la vie, on ne pense plus qu’à réécouter en boucle les trésors de la carrière de Bashung. Une carrière parsemée de tubes truffés de jeux de mots, d’allusions sexuelles, de poésie troublante, de références classieuses, de voix sidérantes et de mélodies à tomber à la renverse. Un livre qu’il est vivement conseillé de lire à tous les adeptes de la Bashungmania…

Sites Internet : www.myspace.com/mikailoff, www.myspace.com/mikailoff6, www.editions-alphee.com, www.facebook.com/editions.alphee, http://alainbashung.artistes.universalmusic.fr/.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 06/09/2009

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire