20/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Livre
Iggy Pop, La Menace Intérieure

Alvin Gibbs
Camion Blanc -
Camion Blanc est en France l’éditeur qui véhicule le rock. Dans son catalogue, on trouve des livres qui racontent l’histoire d’un groupe, d’un chanteur, d’un style musical, le tout sous divers regards (journaliste, fan, musicien...). Après avoir édité la biographie Gimme Danger écrite par Joe Ambrose, le deuxième livre consacré à Iggy Pop raconte les coulisses de la tournée mondiale au moment de la sortie de l’album Instinct en 1988. C’est Alvin Gibbs, le bassiste du groupe punk UK Subs qui nous raconte son aventure au sein du groupe d’Iggy. Lors de cette tournée, Alvin Gibbs a été recruté comme bassiste grâce à son ami Andy McCoy. Fan d’Iggy et des Stooges, Alvin Gibbs vie le rêve (comme tous musiciens rock) de se retrouver au cœur du spectacle rock avec en Dieu et roi le divin Iggy Pop. Les autres musiciens choisis sur cette tournée pour accomplir les 230 dates de concerts (sur 9 mois), sont Andy McCoy, ex. guitariste du groupe glam pour minet(te)s Hanoi Rocks, Shamus Beganau au synthé et guitare et à la batterie l’ex. Psychedelic Furs Paul Garisto et en guest sur quelques dates Steve Jones des Sex Pistols.

Groupe de rock en tournée, surtout avec le sauvage Iggy Pop, inutile de vous faire un dessin en 3D, vous imaginez qu’au fil des pages on va s’enfoncer dans un monde rempli de drogue, d’alcool, de groupies, d’hôtels 5 étoiles saccagés, de soirées arrosées dans des clubs, le tout avec la gueule de bois. Dans le récit, peu de visites touristiques, mais beaucoup de route, de salles de concerts, de restaus, d’hôtels et quelques petits comptes rendus de concerts. En 1988, malgré le très électrique Instinct et une coupe de cheveux blond hard FM, Iggy Pop est sobre en tournée : fini les excès en tout genre. Sa femme Suchi l’accompagne, donc pas de groupies, ni de drogue. Il est un patron qui fait bien son job. Avec en tête, toujours satisfaire le public. Il lui donne tout, notamment son corps musclé, tel un gladiateur en mission. Il ne veut pas que les fans soient déçus.
Le livre contient une tonne d’anecdotes, une d’entre elles se passe pendant un concert en Nouvelle-Zélande. Au fond de la scène une énorme banderole « Pepsi Cola – La voix d’une génération » et Iggy de gueuler « Si ces enculés sont la voix d’une génération, alors je suis ravi d’être un vieux débris ». Ce concert sera un cauchemar pour les représentants commerciaux de la marque à bulles. Côté frasques, c’est surtout Andy McCoy qui s’y colle. Avec lui tous les excès sont là. Dès le réveil, il boit comme un trou, il renifle et il bouche tous les trous qui se trouvent sur son chemin. Et pour ne rien arranger, il arrive en retard aux répètes. Du coup, il y a des engueulades avec Iggy Pop. C’est donc McCoy « la menace intérieure» du livre. Lors de la tournée, les musiciens vont croiser les Guns N’ Roses (alors au sommet de leur renommée sex/drug and rock’n’roll), Johnny Thunders au font des chiottes en train de baiser et David Bowie venu voir son pote Iggy, les Everly Brothers (dont MacCoy est très fan) et Joey Ramones. L’écriture et le récit d’Alvin Gibbs sont très fluides. Son livre s’avale comme une gorgé de pinte de bière. Ça mousse et ça désaltère le cerveau, l’écriture est 100% rock ‘n’roll. Bref un livre à faire suivre (comme un joint) une fois la lecture finie.



www.camionblanc.com/

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 06/10/2010

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire