25/03/2017  |  4778 chroniques, 159 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/03/2017 à 16:44:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
Riot Grrrls, chronique d’une révolution punk féministe

Manon Labry
La Découverte/Zones - 07 Avril 2016
Le mouvement Riot Grrrls a été peu évoqué dans la littérature française. Quelques articles/interviews dans les fanzines (Hyacinth, Sonik …), presse rock (Rage, Magic, Noise, Inrocks, Best, Rock Sound), peut-être quelques lignes dans des journaux féminins comme Elle ou Causette et quelques reportages dans l’émission Tracks sur Arte. Ainsi, Riot Grrrls, chronique d’une révolution punk féministe est à ma connaissance, le premier livre en langue française écrit sur ce mouvement à l’éclat punk « sans zizi ». Née à Olympia (ville étudiante, capitale de l’Etat de Washington) au début des années 90, juste avant le raz de marée grunge (Nirvana –Kurt Kobain était fan de la zique des Riot Grrrls-, Sub Pop), la scène Riot Grrrls était composée par des filles qui voulaient gérer à 100% leur musique et son mode de diffusion. Parmi les groupes agitateurs, il y avait Bikini Kill, Bratmobile, 7 Year Bitch, Calamity Jane et Heavens To Betsy. Comme dans le mouvement punk, les Riot Grrrls veulent encourager chacun(ne) à faire de la musique, même s’il ne sait pas jouer, soit l’esprit DIY (Do-It-Yourself «Fais-le toi-même »). Mais leur message était surtout destiné aux filles, pour qu’elles créent leurs groupes, leurs fanzines, car le milieu rock (même indé), était surtout composé de garçons. Une fille à la basse à la rigueur et au chant, « trop cool », histoire de donner un peu de glamour, mais de là à voir exclusivement un groupe composé de filles pour faire du bruit et pas seulement des mélodies sucrées, ce n’était pas au programme des réjouissances sonores. Certes, de par le passé, les filles ont déjà pas mal œuvré (Patti Smith, Debbie Harry, Chrissie Hynde, Siouxsie Sioux, The Runaways, Slits, The Raincoats …), mais Kathleen Hanna, la leader de Bikini Kill et bombardée malgré elle porte parole du mouvement, apportera plus de politique, plus de féminisme, plus l’esprit DIY. Pas besoin d'avoir l'aide des majors! Pour rappelle, les Clash étaient signés sur CBS et les Sex Pistols sur Virgin. Alors que les Riot Girls seront signés sur les petits labels comme Kill Rock Stars. N’oublions pas aussi de mentionner K Records le label voisin du copain Calvin Johnson, qui a soutenu les filles en rages, et Dischord le label de Fugazi également proche de leur mouvement.

Et donc le livre de Manon Labry ? L’auteure (docteure en civilisation nord-américaine) retrace le mouvement sur le parcours et combat des américaines Bikini Kill, Bratmobile, Heavens To Betsy et les anglais d’Huggy Bear. Manon Labry n’a pas connu l’époque créative de ce mouvement (elle était surement trop jeune). Elle le regrette, cela s'en ressent dans son écriture, surtout quand elle évoque les concerts/tournées où elle aurait bien aimé être présente. Pour trouver des infos, elle a épluché Internet, notamment les blogs et divers sites de passionnées. Elle n’a pas fait d’interviews des activistes, c’est dommage. Le texte est écrit à la première personne. Son style d’écriture évoque un peu le carnet intime, avec ses réflexions, remarques et petites pointes d’humours (souvent entre parenthèse). Quelques illustrations (flyer, pochettes, couvs) viennent apporter une typo fanzine qui rend agréable la lecture. Délibérément, Manon Labry n’a pas voulu écrire un livre exhaustif sur le sujet (le livre ne contient que 140 pages, beaucoup de noms manquent à l’appel et des groupes comme L7 sont à peine évoqués). Elle achève son ouvrage à l’année 1995. La suite, c’est une autre histoire.
Pour terminer cette chronique, voici une des règles Riot Grrrl, c’est… «PARCE QUE je crois de tout mon coeurespritcorps que les filles constituent une force spirituelle révolutionnaire qui peut et qui va changer le monde pour de vrai. » (page 74). Bonne lecture et peut-être que le texte vous donnera envie de former un groupe de rock.


www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Riot_Grrrls-9782355221057.html
fr-fr.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1061870323886055&id=196022630470833

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 08/07/2016

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire