21/09/2017  |  4873 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/09/2017 à 16:33:19
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
Looking For Janis

Lucie Baratte
Lucie Baratte - 12 septembre 2016
Looking For Janis n’est pas une biographie sur Janis Joplin, ni un essai écrit par un journaliste de rock. Non, ce livre « d’art » est le carnet de bord/autobiographique de Lucie Baratte, fan depuis l’âge de 14 ans de Janis Joplin. Elle est partie en août 2011 sur les pas de son idole retrouver les lieux de son passage terrestre, soit 41 ans après la mort de cette star/écorchée du rock. Après avoir créée un blog pour raconter son parcours de Port Arthur (lieu de naissance de JJ le 19/01/1943) à Los Angeles (JJ est incinérée au cimetière de Westwood, un quartier de Los Angeles après le 04/10/1970), Lucie Baratte à décidé de graver son voyage sur papier. Ainsi notre « jeune» Lilloise raconte son voyage/pèlerinage au volant de sa Chevrolet de location (avec en bande son les chansons de ses idoles féminines du rock/blues ricain) à travers le Texas et la Californie. Une sorte de road movie (sans tueur fou !), avec des rencontres, dont Sam Andrew (guitariste de Janis), Dava Sheridan (petite amie de Jerry Garcia du Grateful Dead), des situations cocasses (la chaleur et ses moustiques !), des instants intimes proche du recueillement (Dieu n’est pas très loin) et ses 30 ans qu’elle fête à Larkspur (ville située à coté de San Francisco), avec une pensée pour Janis morte à seulement 27 ans. Et bien sûr, en tant que fan de musique et de rock en particulier, Lucie n’a pas oublié de faire des achats chez les disquaires, notamment à San Francisco dans le quartier d’Haight-Ashbury.

Graphiste typographe de profession, Lucie Baratte a apporté un soin tout particulier à la maquette de son livre, qu’elle a réalisé avec son regard et ses mains d’artiste. Photos, dessins, textes manuscrits, typo des chapitres (avec extraits de chansons), la mise en page de son livre en papier est un magnifique carnet de voyage. On sent la touche féminine pour la forme et le choix du visuel. Ne me demandez pas : « c’est quoi la touche féminine ? », c’est juste une impression en tant que lecteur de sexe masculin. L’écriture est simple et fluide, Lucie Baratte ne cherche pas l’exercice de style « érudit rock », ni rentrer dans les tirades d’un romancier. Son texte raconte assez simplement, ses rencontres, ses impressions sur les lieux « de culte » qu’elle visite. « Méticuleusement, j’ai traqué tous les lieux que Janis avait fréquentés. Je suis allée partout, et j’ai tout photographié : l’hôpital où elle est née le 19 janvier 1943, reconstruit depuis, son école primaire, son collège, son lycée, l’église où elle a été baptisées, le Coffee House qu’elle aimait.» (Page 50). Fan de Janis Joplin, Lucie Baratte ne se voit pas comme les autres fans. Il y a « sa Janis » et la Janis des autres ! (Page 156).
Au final, ce livre est une approche de « fan » envers son idole, mais sans tomber dans l’excès, ni dans la vulgarité. Retrouver la trace pour mieux comprendre et sentir l’existence de son « idole » avant de passer à une autre étape de la vie. Pour les plus "anciens", qui écoutent Janis Joplin depuis des décennies (sic), je ne sais pas ce qu’ils vont penser du style de cet ouvrage très personnel, car assez loin du récit biographique. Looking For Janis est plutôt à prendre comme un « objet d’art » qui rend hommage à une personnalité importante qui touche son auteur. Dans le genre, ce livre est une belle lettre (version mailing art) écrite pour une personne proche.


www.lookingforjanis.com/
fr-fr.facebook.com/lookingforjanis/
archive.lookingforjanis.com/

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 28/11/2016

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire