22/09/2017  |  4874 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/09/2017 à 10:32:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
De fringues, de musique et de mecs

Viv Albertine
Buchet Chastel - 8 juin 2017
D’entrée de jeu, on va être clair, la biographie de Viv Albertine, ex guitariste du groupe punk-reggae The Slits (Les fentes) est UNE BOMBE. Pas étonnant qu’elle ait reçu de nombreux prix dans son pays (le livre est sorti en Angleterre en 2014 sous le titre Clothes Clothes Clothes Music Music Music Boys Boys Boys), tant son histoire pourrait faire un bon scénario de film. Car Viv sait écrire, elle écrit très bien. Elle a un magnifique style, à la fois fluide, sensible, direct, avec une touche d’humour, pour raconter son vécu à la fois rock ‘n’roll et « madame tout le monde », enfin presque.

Comme pour un disque vinyle, son livre possède une Face A et une Face B. Sur la face A du 45t il y a le tube (ou du moins le morceau qui pourrait être un futur tube) et sur la face B il y a, soit un morceau inédit qui n’est pas sur l’album, soit un morceau plus secondaire. C’est rare que le tube soit en face B, mais cela arrive. Pour la bio de Viv c’est pareil. La Face A est consacrée à sa période punk avec ses (petits) amis Mick Jones, Sid Vicious, Johnny Thunders, Malcolm McLaren …, les magasins de fringues, Viv aime se saper entre la récup et des noms de créateurs -Vivienne Westwood-, l’école d’art, son apprentissage à la guitare, la « petite » carrière des Slits (du point de vue disques -deux albums dans la période punk-, mais par contre très influentes sur les générations futurs), être un groupe de filles (avec Ari Up, Palmolive, Tessa) dans le Londres punk de 1977-78… La face B, c’est la galère avec la maladie, les problèmes de la vie d’adulte où la chance n’est pas toujours de la partie. Mais c’est aussi son mariage et la naissance « difficile » de sa fille, sa correspondance avec Vincent Gallo, la reformation des Slits (devenue New Slits), une tournée US avec les Raincoats, son album solo et … encore 180 pages riches de vies, de morts et d'espoirs.

Dès l’introduction, on est averti : « Pour écrire son autobiographie il faut être un sacré connard, ou alors c’est qu’on est fauché. Moi c’est un peu des deux. » Et le titre du premier chapitre est « Masturbation ».
Son livre est tellement magnifique et prenant à lire, qu’on n’a pas envie de vous raconter son histoire, pour ne surtout pas la spolier. On a juste envie de vous encourager à l’acheter (en plus cette édition papier est d'excellente qualité), à vous le faire offrir (ce ne sont pas les occasions qui manquent) ou de l’emprunter à la bibliothèque.

Ok, on n’a pas envie de vous raconter ce qui se passe pendant 490 pages (vous êtes obligé de le lire, et ce ne sera pas une torture, au contraire…), par contre juste comme ça un « petit » extrait page 145 pour vous donner une idée : « Un jour, Sid (Vicious-N.D.L.R.-) se pointe avec son pantalon à pinces, mais il est en lambeaux. Il l’a lacéré à la lame de rasoir parce qu’il le haïssait vraiment beaucoup, mais comme il ne trouvait pas son jean et qu’il devait sortir, il a bien fallu le rafistoler. Alors il a rattaché les lambeaux avec des tas d’épingles à nourrice, par centaines. C’est ça qui a lancé la mode des « tonnes d’épingles à nourrice » dans les boite de nuit : les gens l’ont imité, mais lui ne l’avait fait que parce qu’il n’avait pas envie de se prendre la tête à recoudre son pantalon.» Des passages comme ça, c’est dans tout le bouquin, entre sa vie pour la musique et pour sa famille. Alors convaincu ?


Dans le numéro 143 du fanzine Abus Dangereux il y a une belle interview (2 pages) de Viv Albertine réalisée par Jean-Noël Levasseur. C’est un bon complément pour votre lecture.


fr-fr.facebook.com/vivalbertine/
www.buchetchastel.fr/de-fringues--de-musique-et-de-mecs-viv-albertine-9782283029237
www.youtube.com/watch?v=QCk8tEOcwqU

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 07/08/2017

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire