25/03/2017  |  4778 chroniques, 159 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/03/2017 à 16:44:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique scène
Nuit Blanche

Ville de Paris /
- Paris
samedi 2 octobre 2004

avec : 1 million d'acteurs
Bertrand a dit : « Faites la fête !! »
Et tout le monde de s’exécuter immédiatement * !
Les citoyens responsables (voire coupables) et imposables (ou non) ont-ils besoin d’un conseil de mobilisation générale pour quitter canapé, pack de bières et télécommande un samedi soir par an ?
On pourrait le penser au premier abord.
Tant cette 3ème Nuit Blanche (sans incident majeur notoire) a attiré de personnes, suite aux incantations incessantes de la Ville de Paris et de ses représentants.
Environ 1 million de spectateurs ont arpenté les rues de la Capitale à la recherche de l’inattendu et de l’insolite (dixit l’édito du programme officiel de la nuitée).
Des dizaines d’artistes, plus ou moins confirmés, ont ainsi vu leurs oeuvres propulsées au premier plan au moins un soir dans leur carrière, et en accès libre : un réel défi démocratique aussi bien auprès du critique d‘art que du quidam inculte.
Toutefois, après quelques découvertes de projets ou de performances, le tout un chacun semblait las de tant d’originalité et de recherche de l’installation qui pourrait le toucher, l’émouvoir ou le répulser.
Cette douce Nuit Blanche se transformait alors d’elle-même en…ambiance de fête de la musique (malheureusement sans musique !).
La majorité des noctambules, intermittents, présents se faisait plaisir à se retrouver momentanément à la rue, sans but précis.
Si ce n‘est déambuler dans les artères du coeur de Paris, sans avoir à subir la circulation automobile habituelle.
Rendre agréable et respirable sa ville, l’espace de quelques heures, voilà le vrai succès relevé au cours de la nuit du 2 au 3 octobre 2004.
Chacun pourra en convenir au moins sur ce point précis.

* dont votre servile serviteur


www.paris.fr

auteur : Samuel Charon -
chronique publiée le 09/10/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire