21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    édito
Quel avenir pour l'Orchestre de Chambre National de Toulouse, la Médiathèque les Musicophages, ou Mix'art Myrys ?

Vu de l’extérieur, Toulouse pourrait se faire passer pour une ville moderne, jeune, dynamique et culturelle, comme peuvent l’être les différentes institutions qui ont vu le jour ces dernières années : nouveau Zénith, aménagement des anciens Abattoirs en Musée d’Art Moderne, construction d’une nouvelle Médiathèque, réhabilitation de la Cinémathèque de Toulouse ou encore construction du TNT (Théâtre National de Toulouse).

Mais ces grandes institutions « parrainées » aussi bien par la Mairie que le Conseil Général ou l’Etat masquent une réalité bien moins reluisante. Celles de ces petites structures palliant le plus souvent à une programmation hégémonique et voulant offrir au public une alternative plus ouverte et moins conformiste.
Aujourd’hui, ces structures sont en voie de disparition. Les raisons en sont multiples : manque d’argent et de subventions, pressions de toutes sortes, difficulté de trouver des lieux adaptés à leurs besoins, absence totale de reconnaissance de la part des institutions.
Ainsi Toulouse va sans doute voir disparaître dans un futur proche la Médiathèque Associative les Musicophages, le squatt culturel Mix’Art Myrys et surtout l’Orchestre de Chambre National de Toulouse.

Composé de six violons, deux altos, deux violoncelles et d’une contrebasse, l’Orchestre de Chambre National de Toulouse est né d’une bande de copains ayant pour trait commun l’amour de la musique de chambre, qu’elle soit classique ou contemporaine. De fil en aiguille, l’orchestre a vécu pendant plus de 50 ans de concerts, de musique, de rencontres et de voyages dans près de trente pays. Aujourd’hui l’association qui gère l’orchestre a été mise en liquidation judiciaire à cause d’une volonté politique, d’une nomination plus qu’aléatoire du directeur artistique, autant de décisions ayant abouti à une baisse des concerts…
Si l’association a aujourd’hui disparu, les musiciens existent, leur volonté de jouer aussi et pour que cette volonté aboutisse au-delà des «  bassesses » politiciennes, ces musiciens ont besoin de vous. Alors s’il vous plaît, que vous soyez toulousain ou non, signez la pétition en laissant votre nom, prénom et profession à l’adresse e-mail ci-dessous.

Pour que la musique, quelle qu'elle soit, quelles que soient ses origines, quelles que soient ses influences puisse exister, signez la pétition !!!

soutien.ocnt@tiscali.fr

www.musicophages.org/
www.mixart-myrys.org/

auteur : DrBou - drbou31@hotmail.com
    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire