15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    édito
« L'Alternative » sur M6

Les noctambules le savent, M6 est une chaîne schizophrène. Alors que le jour, elle ressemble à un TF1 du pauvre (et du jeune), la nuit, c’est une toute autre bête, autrement plus sympathique, qui s’épanouit dans la torpeur du PAF. Hormis les sempiternels films érotiques du dimanche soir, un autre programme retient l’attention. Au sein d’un grand magma appelé officiellement « M6 Music / Les Nuits de M6 » existe une bulle d’air, une émission sans nom, sans visages et qui ne propose que des clips. Le programme se distingue par un bandeau noir en bas de l’écran qui affiche comme un gage de qualité le label L’Alternative. Cette émission, aux confins de la nuit télévisuelle, nous l’appellerons donc L’Alternative.

L’originalité de ce robinet à clips, c’est que les programmateurs de M6 semblent y avoir oublié leur exigence première, celle de rentabiliser l’antenne. Ce qui fait que la musique diffusée est pour le coup alternative. On y croise Franz Ferdinand, Feist, The White Stripes ou encore Phoenix. Plutôt enthousiasmant de prime abord, d’autant qu’en réfléchissant un peu, on formule un incroyable constat : M6, avec ce format non formaté, ose reconnaître ses propres torts, ose dire tout bas qu’il y a mieux que les Link Up. Et si la petite chaîne qui monte avait compris que la musique pouvait être autre chose que les fesses de Jennifer Lopez ?

Mais rien n’est vraiment rose au pays de Loft Story, mis à part les meubles Ikea. En effet, M6 ne prend guère de risques avec cette programmation nocturne (aux environs de 2 heures du matin). Et puis, on sent derrière tout ça une certaine logique démoniaque. Prenons, pour mieux comprendre, l’exemple de TF1. Voici une chaîne bête, méchante et qui vote à droite. Autrement dire le paradis des ménagères, des beaufs, des cons et autres buralistes. Un sacré beau panel de la France profonde, la vraie. Manque quand même à l’appel du Bigdil une frange importante de notre vieille France, les chasseurs. Gentils bougres avides de saucissons et un peu oubliés du système, les chasseurs n’en constituent pas moins un groupe influent capable d’envoyer un des leurs au Parlement Européen (Jean Saint-Josse). TF1 a donc tout intérêt à rameuter cette meute potentiellement lucrative. Pour ce faire, et de peur d’effrayer la ménagère, la chaîne diffuse Très Chasse, le 20 Millions d’Amis version trash en plein milieu de la nuit. Et voilà à peu de frais une communauté entière qui adhère à TF1.

Jean Drucker, créateur de M6 et décédé l’an dernier, déclara en son temps que « la télévision n’est pas une marchandise comme les autres ». En voyant ce qu’il a fait de sa chaîne, on peine à le croire. Et on se dit que L’Alternative n’est peut être pas qu’une œuvre de bienfaisance pour esthètes insomniaques. Mais bien une manière de rallier un public plus branché à sa cause. Or, d’après les chercheurs en communication, c’est bien ce public spécifique qui a le plus de pouvoir d’influence. Benjamin Castaldi et Virginie Efira auraient-ils donc intérêt à voir diffusé la nuit le dernier clip des White Stripes ? Ce n’est malheureusement pas improbable.

Et d’ailleurs, L’Alternative, au-delà d’une éventuelle logique marketing, ressemble un peu trop à sa maison-mère pour être honnête. Comme sur M6-jour, les clips sont sélectionnés on ne sait trop comment et quand ils sont sélectionnés, ils le sont pour de bon. Et passent et repassent toutes les nuits. Au hit-parade des succès actuels, on trouve Sunshine de Superbus, La Ballade du Mois de Juin de Home (duo entre Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay) ou Alpha Beta Gaga de Air. Pas foncièrement des mauvais choix mais après une demi-douzaine d’insomnies, forcément, ça commence à faire mal aux oreilles.

L’Alternative propose donc une sympathique alternative aux tubes habituels. Enfin, on se demande si ce ne serait pas possible d’avoir une vraie alternative à cette Alternative vicieuse et mollassonne. Qui passerait vraiment les clips qu’on attend (où sont passés, par exemple, les Strokes ou les Rapture ?) et qui arrêterait de nous prendre pour des cons à moitié endormis. Faute de quoi on risque de s’acheter un fusil et de se rabattre sur TF1.

www.m6music.fr/

auteur : Vincent Glad - vincent[at]foutraque.com
    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire