15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    édito
Bilan foutraque 2004

Quand il commence à faire bien froid, fin décembre, les journalistes rock s’enferment chez eux et succombent à un exercice aussi traditionnel qu’attendu : le classement de fin d’année. Une sacrée responsabilité quand même : si les groupes s’éteignent, les classements restent eux gravés dans la roche comme un instantané de l’époque. Ainsi, presque quarante ans plus tard, il est toujours aussi instructif de consulter la playlist de Rolling Stone pour l’année 1967. Le classement de fin d’année, un exercice difficile face au double verdict de l’histoire et des lecteurs. Bravant le froid et les difficultés, Foutraque s’est lancé cette année dans le jeu. (voir le classement complet)

Et le grand gagnant est… TV On The Radio. Meilleur album de l’année pour le surprenant Desperate Youth, Blood Thirsty Babes, en passe de devenir un véritable classique du rock. Un rock complètement transfiguré par les apports du jazz et du gospel, un rock qui ose sortir de son carcan. C’est bien pour ça que TV On The Radio devrait faire date.

Deuxièmes grands vainqueurs de cette année 2004 (et ça ne surprendra personne) : Franz Ferdinand. Les quatre Écossais ont tout raflé cette année : le succès commercial, les éloges, les filles et maintenant un joli triplé parmi les suffrages foutraquiens. Deuxième meilleur album, meilleur single pour Take Me Out et révélation de l’année : un palmarès à la Florent Pagny aux Victoires de la Musique. Les Franz Ferdinand n’ont certes rien inventé mais ils ont su réunir un public énorme autour d’une poignée de tubes littéralement renversants. On se rappellera qu’en 2004, pour la première fois depuis bien longtemps, un groupe était parvenu à réunir groupies et esthètes autour d’un même banquet.

Troisième meilleur album pour CocoRosie et La maison de mon rêve. Belle surprise de l’année, le groupe n’apparaît bizarrement pas dans le classement des meilleures révélations. Une erreur de calcul qui n’enlève rien à la qualité de ce duo canadien, littéralement touché par la grâce. Bloc Party est une des autres bonnes surprises de l’année : deuxième meilleur single pour Banquet et une troisième place rayon révélations. Leur premier album est attendu pour début 2005. On leur réserve une place bien au chaud dans le classement de l’année prochaine.

Le top 10 albums se poursuit avec des valeurs sures très en verve cette année : Mark Lanegan Band, The Libertines, Migala et PJ Harvey. A noter la présence en sixième place des new-yorkais de The National. Cherry Tree n’a beau être qu’un EP 7 titres, le groupe est depuis toujours le grand chouchou de la rédaction de Foutraque. En espérant que 2005 signe enfin la consécration de ce groupe injustement méconnu. Le top 10 est complété par deux français : un grand retour, celui de Daniel Darc et une belle révélation, celle d’Angil.

Côté singles, prime au dancefloor. Avec Take Me Out de Franz Ferdinand, Banquet de Bloc Party et Hey Ya! d’Outkast, Foutraque récompense les titres qui ont rempli ses soirées. A noter un certain snobisme qui élimine de facto un tube pourtant très dansant comme Dragostea Din Tei d’O-Zone. Dommage, les Roumains auraient mérité droit de cité.

Les rédacteurs de foutraque ont donc voté. Un choix qui récompense la nouveauté (trois nouveaux groupes aux trois premières places du top album) mais aussi le rock (aucun artiste hip-hop ou électro dans le classement album). Voilà un élément de réponse pour ceux qui se demandaient où se situait vraiment l’identité musicale du webzine.

A noter que vous pouvez vous aussi en aller de votre petit classement sur le forum prévu à cet effet.

La rédaction - info (@) foutraque.com

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire