17/09/2019  |  5230 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/09/2019 à 13:41:23
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    édito
La rumeur est montée d'Internet

13 septembre 2004. Le webzine Pitchfork Media publie la chronique d’un disque inconnu, Funeral, des Canadiens d’Arcade Fire. Le journaliste ne peut guère retenir sa joie et attribue au groupe la note record de 9,7 sur 10. La réaction du public est immédiate. En deux jours, il n’est plus possible de trouver le disque à New-York et quelques jours plus tard, la tournée américaine d’Arcade Fire est sold out. Et tout ça sans l’intervention d’un quelconque media papier. La rumeur était tout simplement montée d’Internet. La preuve de l’influence d’une certaine presse alternative.

A côté de ce puissant webzine américain vivote une scène underground qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce sont les MP3 blogs. Le principe est tout bête : puisque les plate-formes de blog offrent de l’espace, autant l’utiliser pour mettre en téléchargement des titres de musique. Ça ressemble à un cauchemar de maisons de disques mais pourtant aucune poursuite n’a jamais été engagée. Il faut dire que la charte de ce nouveau média est pour le moins morale : le but étant de promouvoir la musique, les MP3 sont effacés au bout d’un certain temps et il y a très souvent un lien vers un site marchand.

Un blog seul, ça peut paraître anodin en terme d’influence mais le RSS a changé la donne en les reliant tous entre eux. Ce système permet de s’abonner gratuitement à des blogs et de recevoir en temps réel sur son bureau tous les nouveaux messages postés dessus. Résultat : l’information passe très vite d’un bout à l’autre de la planète. Et en terme musical, cela signifie que les initiés français sont instantanément au courant du moindre buzz qui coure de l’autre côté de l’Atlantique. Et chose surprenante : les initiés ne sont pas des journalistes rock mais des bloggeurs. Ainsi sur Arcade Fire, les Inrockuptibles ont complètement raté le wagon. Le magazine a seulement découvert le groupe en décembre 2004, soit deux mois après l’article de Pitchfork. Et pour l’anecdote, cette découverte ne s’est faite que parce que l’un de ses journalistes s’était rendu – pour une autre raison - au Canada. Symbole de cette fracture entre les blogs et la presse musicale : les classements de fin d’année. Alors qu'Arcade Fire squatte la première place de 2004 pour 2 bloggeurs sur 3, le disque n’est classé que 44ème dans la liste des Inrocks. Au-delà de l’anecdote, le fossé est grand.

La question est donc posée : faut-il changer les méthodes de la presse musicale ? Le système bête et méchant du « je reçois le CD et je le chronique » a vécu. Le net, en abolissant les frontières et en dispersant le contenu, bouleverse la donne. Les flux de musique se multiplient, le désordre est permanent et le rôle du critique glisse : il ne doit plus se concentrer sur son seul marché national mais voir plus large pour être sûr de bien appréhender la réalité musicale. Or Les Inrocks, Foutraque et la majorité des webzines français vivent assez largement sur l’ancien modèle. Assujettie au bon-vouloir des maisons de disque, la presse musicale ne parle que de ce qu’on lui envoie. Et passe parfois à côté de l’essentiel.

MP3 blogs français (il y en a actuellement une vingtaine) :
La Blogothèque : La référence sur le territoire français. Collaboratif et passionné.
Podaufeu : Un MP3 blog qui diffuse ses propres émissions de radio. Pointu et bien renseigné.
ORTF : Blog hétéroclite et résolument en noir et blanc
Interprétations Diverses : Mon propre blog MP3

auteur : Vincent Glad - vincent[at]foutraque.com
    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire