27/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    interview
Agent 5.1

Batofar (Paris)
mai 2003

Duo Belge, complété pour les concerts par un bassiste, un guitariste et un préposé aux machines, Agent 5.1 est composé de Cédric G. (batteur), et de Johanne Lovera, chanteuse à voix de cristal.
Le groupe Agent 5.1 (ndla pour les sudistes : 5.1 n'a rien à voir avec le pastis !), enregistre son premier album, Con Furore, en 2000, mais ne conclut un deal avec Komodo Records, un nouveau label belge, qu'en 2002, année où Cake Song, un de ses titres phare, commence à tourner sur les ondes ...

Comment vivez-vous le fait d'être reconnu sur la scène trip-hop ? (Ils sont n°1 sur le site spécialisé http://www.trip-hop.net).
Cédric (le batteur) :
…(un peu étonné) Ça fait plaisir ! C'est la reconnaissance de notre travail ...

Pourquoi ce style de musique ?
Cédric : En fait mon père était fana de jazz et j'adore les musiques de film des années 70. On est aussi très inspirés par Monk and Canatella (Un groupe inspirant aussi Portishead). Ça donne donc ce style de musique pop-rock nostalgique. (ndla : ils jouent régulièrement avec en toile de fond des films des 70's).
Johanne, tu chantes en Anglais. Y-a-t-il une raison à cela ? (ndla : rappelons qu'ils sont Belges francophones)
Johanne :
C'est plus facile pour moi. La langue est plus mélodieuse et je trouve plus facilement l'inspiration qu'en français ou je dois réfléchir beaucoup. (ndla : Et c'est vrai que ses paroles sont inspirées !!)

Après un 1er album réussi, quels sont vos projets ?
Johanne et Cédric :
On doit sortir notre prochain album en janvier 2004 et vous avez d'ailleurs eu l'exclusivité d'en entendre un des morceaux, A better Light. Il nous reste à écrire quelques chansons, même si on en a déjà une quarantaine en réserve ... (ndla : ça c 'est Joanne qui le dit, en souriant, car c'est elle qui écrit les paroles). Cédric a déjà bouclé les musiques !
Et puis on essaie d'organiser une tournée, en France et en Belgique !

Rencontrez vous des difficultés pour vous produire malgré le succès du 1er album ?
Cédric : En fait, nous commencons à être connus sur la scène trip-hop en Belgique. C'est assez facile. Mais on aime bien la France, on est toujours bien accueillis, comme ce soir par exemple. Le problème c'est pour trouver des dates. On a pas encore assez de relais en votre pays et la société chargée de nous organiser des événements n'est pas très présente. On se demande d'ailleurs ce qu'ils font !
Sinon, notre premier album doit sortir prochainement en Allemagne et en Autriche. Récemment nous avons tourné un clip qui passe sur MCM (ndla : qu'ils ont aussi écrit mais sur lequel ils n'apparaissent pas. Dommage) .

Remerciements particuliers à Mane qui m'a trainé jusqu'au Batofar. Sacrée soirée !!

www.agent5-1.com

auteur : Le Jumo - lejumo@foutraque.com
interview publiée le 27/05/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire