22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    interview
Tarwater

Entretien réalisé par e-mail
juin 2005

Les allemands de Tarwater, auteurs de l’excellent The Needle was travelling, n’avaient pas trop le temps. Ils nous ont donc accordé une courte interview. Où l’on apprend, avec surprise, qu’ils admirent secrètement Dominique A !

The Needle was travelling mixe envolées pop et expérimentations en tous genres. Ne peut-on pas y voir un résumé de votre carrière qui oscille souvent entre les deux ?
Il n’y a jamais de plan défini quand nous commençons à travailler sur un nouveau disque. Je vous le confirme : The Needle was travelling n’est pas un concept album sur nous-mêmes !

La pochette de l’album rappelle fortement celle d’Unknown Pleasures de Joy Division. Une image subliminale ?
Non, l’image est simplement basée sur l’enregistrement d’un sismographe.

Votre départ de Kitty-Yo pour Morr Music a été pas mal commenté. Est-ce que ça marque vraiment un changement ?
On est toujours amis avec les gens de Kitty-Yo. Mais après 9 ans de travail ensemble, il était tout simplement temps de changer.

Comment vous définiriez votre musique. Est-ce que c’est de la post-pop ?
Certains journalistes nous affublent du terme « broken-pop ». Nous préférons cela à « post-pop » car cela sous-entend une idée de torsion musicale.

Votre tournée française est bien remplie (8 dates). Est-ce que c’est un pays important pour vous. Est-ce que vous pensez que le public français est sensible à ce type de musique, pourtant d’essence allemande ?
Les Français sont des gens qui ont bon goût, n’est ce pas ?

La scène electro allemande est actuellement la meilleure au monde. 30 ans après le krautrock, est-ce qu’il y a un parallèle à faire ?
Oui, on retrouve dans la scène actuelle comme dans le krautrock la même ouverture, le même amour pour l’expérimentation, les mêmes prises de risques.

Dans la scène actuelle, quels sont les groupes que vous appréciez plus particulièrement ?
En vrac : M.I.A. (Angleterre), Lippock & Morgenstern (Allemagne) [NDLR : ils aiment assez logiquement puisque c’est le groupe de Robert Lippok, moitié de Tarwater…], Chronomat (Allemagne), Masha Qurella (Allemagne), Bohren und der Club of Gore (Allemagne)…

Et un artiste avec lequel vous rêveriez secrètement de collaborer ?
Dominique A

www.tarwater.de
www.morrmusic.com

auteur : Vincent Glad - vincent[at]foutraque.com
interview publiée le 25/06/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire