07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
Stranger Things, la série du moment!



Alors que vient de s’achever la saison 1, les spéculations vont bon train pour la saison à venir… La série télévisuelle est ce que la madeleine de Proust est à la mémoire affective ; un artéfact de la perception collective : une addiction régressive… La nostalgie est un continuum espace-temps où il fait bon plonger, et Stranger Things ne déroge pas à ce postulat.
Basée sur un habile mélange de détails et de décors vintage, d’habitudes « Made in 80 » et d’une « Soundtrack »hallucinante, elle fascinera n’importe quel quadragénaire digne de ce nom. Aussi, elle tire toute son originalité par un scénario « SF », qui marche allègrement sur les plats de bande des Comics, de Twin Peaks, d’E.T. de Steven Spielberg, de John Carpenter (jusqu’au générique), et qui met en abîme les perpétuelles atermoiements de l’enfance envers le monde adulte. Thèmes récurrents de séries comme Happy Days - qui singeait déjà les années 50-60-, « Les années coups de cœur- années 60-70- Stranger Things, comme un pied de nez au cynisme actuel singe elle, les années 80, et perpétue une certaine idée de la série à rebours. Magnifiquement interprétée par une troupe de jeunes comédiens-tous aussi bons les uns que les autres- la série tient toutes ses promesses à travers une mise en scène tirée au cordeau, des rebondissements extraordinaires et un thème musical obsédant, hypnotique que n’aurait pas renié John Carpenter lui-même.
Pour ma part, il n’y a aucun doute que des musiques comme Atmosphere de Joy Division ou encore Elegia de New Order qui ponctuent des scènes clés, n’y sont pas pour rien pour cette rechute du syndrome de Peter Pan.


fr-fr.facebook.com/StrangerThingsTV/

auteur : Poplunaire - poplunaire@foutraque.com

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire