25/03/2017  |  4778 chroniques, 159 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 25/03/2017 à 12:56:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
PUNK IS ALIVE ! Exposition de photographies de Sue Rynski du 22 novembre au 24 décembre 2016 au FGO Barbara à Paris



« À l’occasion du colloque international et interdisciplinaire La scène punk en France (1976-2016) : 40 ans d’histoire, qui s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead : une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), la photographe Sue Rynski présente PUNK IS ALIVE ! Regard sur la scène punk en France au XXIe siècle.
Cette exposition est un aperçu du punk actuel en France, saisi par une photographe qui connaît le rock underground de l’intérieur. Depuis la fin des années 1970, dans sa ville natale de Detroit, Sue Rynski a photographié et vécu la scène punk. Ce statut d’insider lui accorde une position singulière, marquée par un regard qui délaisse les stéréotypes et par une vision photographique qu’elle décrit comme « active, intime, graphique, exaltante, fusionnant avec la force de la musique ».
Les photographies qu’elle présente à FGO-Barbara confrontent cette vision aux lieux et acteurs de la scène punk française. Commandé par PIND en tant que recherche visuelle sur le terrain, ce travail en cours témoigne de la pérennité du punk en tant que phénomène social et surtout de sa productivité au regard des arts visuels.
Les tirages montrés dans PUNK IS ALIVE ! , s’inscrivent dans la filiation de l’art rock, marqué par The Stooges ou Andy Warhol, d’abord parce que Sue Rynski est l’un des membres du cercle créatif de Detroit dans les années 1970, aux côtés d’artistes comme Destroy All Monsters, mais aussi parce qu’elle réinterprète le dialogue entre art et musique en posant la question d’une visualité punk organisée autour de l’investissement dynamique du corps. Pour Sue Rynski, photographier est un acte avant tout corporel, qui implique aussi bien les corps des musicien.nes, du public, que le sien. Le cadrage hors-champ, qui est récurrent dans ses photographies, est l’une des traces de cet engagement direct et immersif dans une musique que l’artiste prise pour sa liberté, sa puissance, son exubérance et sa couleur. En cela, le spectateur se voit convié à une compréhension visuelle du punk conçu comme un phénomène à la fois musical, social et cinétique.
En définitive, les photographies de Sue Rynski abordent l’histoire du punk par ses mille micro-histoires parisiennes et restituent au mythe, perçu comme une enclave d’authenticité, la richesse de son vécu, sur lequel elle porte un regard tantôt passionné tantôt amusé. »

Marine Schütz, Historienne de l’art, Centre allemand d'histoire de l'art, membre du projet de recherche PIND

FGO BARBARA
Du 22 novembre au 24 décembre 2016
1 rue de Fleury, 75018 – M° Barbès-Rochechouar
Du mardi au vendredi de 11h à 20h, le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 11h à 19h
Fermé le lundi
Entrée libre



www.fgo-barbara.fr/programmation/agenda/punk-is-alive-391
www.suerynski.com/

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire