13/11/2019  |  5263 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/11/2019 à 17:45:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
« Chanteuse de guerre », nouveau clip de l’artiste engagée Mathilde Fernandez



Mathilde Fernandez est issue du milieu des arts visuels aussi bien vivants que plastiques. C’est en explorant les diverses possibilités de sa voix que débute son projet musical. S’accompagnant d’un style électro puissant, on retrouve dans sa voix de fortes influences lyriques. À la tête de la réalisation de ses clips et ses visuels, Mathilde enrichit son univers baroque par des collaborations : Perez, La Femme, Casual Garber ou encore Christophe. Elle sort son premier EP en décembre 2015 intitulé Live à Las Vegas et Hyperstition à l’automne 2018. Mathilde Fernandez vit et travaille entre Bruxelles et Paris.


Présentation du morceau Chanteuse de Guerre ci-dessous :
« Chanteuse de Guerre est née de l’envie de créer un monstre. Dans un texte mêlant sarcasme, poésie et absurde Mathilde Fernandez dépeint un personnage publique se présentant comme une icône politique crée de toute part pour séduire et rassurer les masses face à l’horreur du monde. Hypocrite, elle se nourrit de drames et de misères pour parfaire ses discours tout en donnant l’impression d’un engagement sans fin. La chanteuse de Guerre « lèche les larmes de l’univers » en occupant l’espace médiatique, elle prêche la bonne parole avec véhémence et superficialité.
Le morceau a été produit en collaboration avec Sebastien Chenut (Scratch Massive) Le vidéo-clip de Chanteuse de Guerre a été produit dans la ville de Nezahualcóyotl, un des plus grands bidonvilles de la banlieue de México. Mathilde Fernandez a souhaité collaborer pour la création de ce clip avec Los Cogelones, quatre frères musiciens mélangeant instruments traditionnels, chants aztèques et punk rock anglais. Ils sont aussi professeurs de musique et animent la fanfare militaire d’une école primaire. La musique militaire, inspirée par la culture Française en reprenant tambours, cornets et uniformes est un enseignement populaire dans toutes les écoles publiques Mexicaines depuis le début du XXème siècle. À travers leur enseignement, Los Cogelones souhaitent transmettre aux jeunes générations des valeurs de discipline et de travail collectif comme digne héritage de leurs ancêtres Aztèques. Mathilde Fernandez intègre sa jeune Chanteuse de Guerre à l’intérieur de tout ça, feintant le discours politique en une sorte de jeu d’enfant chorégraphié et terrifiant. »


www.youtube.com/watch?v=95iO1VgLgUg
fr-fr.facebook.com/pages/category/Musician-Band/Mathilde-Fernandez-162635227219058/

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire