15/11/2019  |  5265 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 14/11/2019 à 18:11:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
En prélude à l’album « Still Life » de Maud Geffray, sortie du single et du clip Still Life Part 5 le 24 septembre 2019



« STILL LIFE » A tribute to Philip Glass
Sortie de l’album le 18 octobre chez Pan European Recording et le 26 octobre sortie du film réalisé par Kevin Elamrani-Lince.

Mélanger électronique et instruments classiques est devenu un incontournable des musiques modernes, et les plus grands s’y sont frottés avec plus ou moins d’aisance. Face à cet exercice périlleux, Maud Geffray a eu l’intelligence de ne pas se laisser emporter par le tourbillon respectueux de la musique classique ou l’envie de coller exactement à l’oeuvre de Glass, mais de n’en garder qu’évocations, motifs, manières de composer, comme une tentative de pénétrer dans la tête de Glass. De l’oeuvre de Glass qui a baigné son enfance, Maud, accompagnée de la harpiste Lavinia Meijer, s’est concentrée, sur les deux classiques « Einstein On The Beach » et « The Photographer » : « L’important était de trouver des points de jonction, des passerelles entre ces deux oeuvres, comprendre son sens de la répétition, sa façon d’utiliser des boucles qui ne sont jamais identiques, explique Maud. L’idée n’était pas de faire des reprises exactes et c’est ce qui m’a séduit dans ce projet. Lavinia est une spécialiste de Glass, et elle l’interprète à merveille, mon rôle était de bousculer tout ça, d’emmener tout ce monde ailleurs, vers les machines, l’électronique et mon ressenti. »
Retravaillé en studio, après deux performances live, « Still Life » porte au plus profond de lui l’univers cinématographique développé́ par Maud, notamment avec l’album « Polaar ». Elle a ainsi construit autour du maitre, une sorte de voyage onirique et romantique, mélancolique et élégiaque. Comme si, à travers ces 8 titres, qui passent de l’apaisement a  la tension, Maud Geffray prenait la main de Philip Glass pour l’accompagner en club ou en rave, et lui montrer l’immensité́ de son influence sur les musiques électroniques actuelles.

TOUR
• 6 octobre, The Long Sunday, Arles (dj set)
• 18 octobre, La Cigale, MaMA Paris (w/ Lavinia Meijer)
• 19 octobre, Clud Mystique, ADE Festival, Amsterdam (NL) (w/ Lavinia Meijer)
• 07 novembre, Musée Guimet, Paris
• 7 décembre, Les Subsistances, Ciné-clubbing, Lyon (w/ Xavier Veilhan)



www.youtube.com/watch?v=pixqPgtCilA
fr-fr.facebook.com/maudgeffray75/

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire