18/01/2018  |  4932 chroniques, 163 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/01/2018 à 15:07:01
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
A suivre : Saturnin



Saturnin ?

Une pop acide en français, des chansons psychédéliques inspirées des Beach Boys et du Floyd. Un univers enfantin, naïf et sombre ; un auteur-compositeur, interprète et producer, qui joue tous les instruments, écrit et chante, pour retranscrire son petit monde lunaire.

Brief de tendance
Assoupie depuis les sixties hippies, tapie dans l’inconscient collectif, la clameur néopsyché qui monte, annonce la résurrection d’un son libertaire et décomplexé, sur les cendres de l’utopie électronique. Sevrée aux mamelles acides du Floyd, la musique qui vient puise ses références chez Jefferson Airplane, Ange et les Beach Boys, autant que chez Sly Stone ou dans le free jazz cosmique de Sun Ra.
Sortie des limbes de la conscience de kids blasés, revenus du culte de la beatbox et du sample, lassés de la neurasthénie rock déployée sur deux accords, la nouvelle vague psychédélique conteste les simplifications mélodique des musiques dominantes. Pédale fuzz au pied, elle tisse ses mélodies instables sur des fondations incertaines, soutenues par des choeurs tantôt dépressifs ou exaltés. Loin de l’hypnose collective des musiques urbaines, elle transpire la fuite nostalgique de l’époque, l’introspection, le désir de rêve et d’imaginaire d’une génération bridée dans la camisole bondage du (sur)réalisme économique.
Déjà repérée par l’émission Trax sur Arte, la vague néopsyché est aussi incarnée par les australiens Wolfmother (Universal, 1er album disque de platine), Jim Noir (Warner UK), les suédois Dungen (V2), ou les graphistes Seripop...

A écouter et à suivre !


www.myspace.com/saturninproject

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire